Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 12:21
Une brève, pour dire que ce jour l'Enfant merehdian a fait l'objet d'un dépôt de copyright. Il sera donc intégralement protégé juridiquement dans les 24 heures.

Qui dit protégé, dit que nous allons, peut-être, si vous êtes mignons, pouvoir enfin distiller quelques noms.  *regard sournois*

Et qui sait, organiser ça sous la forme d'un vaste jeu du pendu? Huhu...  Quoique dans le tas, y'a des susceptibles, je sais pas s'ils apprécieraient... O_O

En tous, cas les révélations, c'est pour bientôt, soyez prêts (et comme ça certains d'entre vous tablant sur des Emile ou je ne sais quoi, pourront vérifier s'ils avaient bon ^^)
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 17:11
 
*PLAF*
 
Ce bruit, c’est celui des dictionnaires que l’on envoie voler à l’autre bout de la pièce comme ils en ont terminé de servir pour le tome 1.
 
*POUF*
 
Et ce bruit-là c’est celui du petit shoot qu’on met dedans parce que, qu’on se le dise tout de même, on les a assez vus.
 
*PFUIT*
 
Là, c’est la p’tite goutte de transpiration qu’on essuie parce que les corrections, c’était chaud !
 
Comme annoncé dans le jour 19, le jour 20 est donc celui où nous annonçons la fin des corrections pour le tome 1 de la Dernière Terre. 
C’était long, souvent difficile. Le moins évident a certainement été la phase de remaniement de certains passages. Nous avions des chapitres vieux de près de quatre ans (pas si nombreux que cela fort heureusement) et sauf ceux qui ont tout bonnement fini à la poubelle, ceux qui ont tenu bon ont néanmoins nécessité bien plus que de simples corrections orthographiques, mais une véritable refonte.
Arrivée là, je me dis que ça aurait été bien de tenir un petit cahier recensant les diverses anecdotes accumulées au cours de l’aventure, au-delà de ce que ce blog raconte et qui reste somme toute relativement sommaire.
 
Ce cahier relaterait les heures jubilatoires passées auprès de nos chers protagonistes quand les mots venaient sans trop de difficulté, puis celles un peu plus « prise de tête » où l’écriture de deux phrases pouvait prendre une heure.
 
Il raconterait aussi les séances de lecture (puisque nous faisons une lecture au fur et à mesure de l’élaboration des chapitres) suivies des interminables discussions sur le fond, la forme, puis l’histoire en général jusqu’à des heures indues ^^.
 
Les lectures finales, une fois la phase d’écriture terminée, à raison de deux chapitres par soir… Ces lectures-là se faisaient à voix haute, et considérant mes piètres facultés d’interprète, cela prêtait parfois à rire, notamment lorsque l’un des personnages se prenait à parler dans son idiome, là c’était carrément épique !!! Mais c’était enrichissant aussi, car d’entendre le texte de vive voix permet aussi d’en déceler les faiblesses « sonores », ainsi que de repérer plus aisément les répétitions, les phrases trop alambiquées, les défauts de rythme, les dialogues qui manquent de verve…
 
Bref, que de bons souvenirs !
 
A présent, il s’agit de mettre la dernière main à la mise en forme du texte (en l’occurrence il reste à faire la numérotation et pour finir, préparer le PDF pour l’impression), cependant qu’Alex apporte les dernières retouches à la couverture que vous pourrez voir bientôt.
Aujourd’hui, nous avons d’ailleurs reçu deux cartes supplémentaires pour le set… Elles sont joliiiiieeeessss !!!
Et pour vous mettre dans le bain, j’ai fait une petite capture d’écran de ce à quoi ressemble un chapitre LDT en cours de numérotation ^^


capture-ecran.jpg
















 

 

 

 

 

 

 

           

 
Puis, à défaut de dessin, et pour décorer l’article, je vous placarde un petit trombinoscope qui rassemble 9 de nos persos. Mais soyez-en sûrs, ce n’est qu’un échantillon de la troupe ;) Il y en a bien d’autres et non des moindres. ^^


trombi.jpg
 
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 01:48
Si on se débrouille bien, on fera peut-être un compte rond !!!
Je le vois d’ici, le jour 20 qui se profile, une annonce glorieuse, des trompettes, des tambours et des kazoos (oué c’est classe les kazoos) et cette phrase, courte et simple : les corrections sont finies !!!
Ah, je fantasme déjà l’orée du chapitre en annexe qui sera synonyme que cette ultime relecture (je ne parviens même plus à compter à combien j’en suis) sera le dernière. Celle où l’on se dira : stoooppp ! Cette fois, on accepte qu’il faille en rester là, et on envoie le livre à l’impression, bord** de ch***** (c’est beau, tout ce vocabulaire emprunté, n’est-ce pas ?).
 
Pour le moment, il s’agit encore de parcourir les 15 chapitres restants avec une pince à épiler (l’écran est un peu rayé du coup, mais bon) et de réparer de ci de là un léger moment de doute concernant les subjonctifs imparfait… Mais nous expliquerons cela plus tard. Une leçon à en tirer cependant : ce que dit le wouèbe n’est pas forcément parole d’Eve Angeli (euh… ça doit être ça).
Seconde leçon : écoute ton oreille, parfois elle sert, humaine !
Dernière leçon : si tu aimes les chapeaux, portes-en !
Voilà. Maintenant que j’ai distillé toute mon infinie sagesse et que vous êtes sur le point de vous en retourner méditer ces maximes au-dessus de la cuvette des toualètes, je ramènerai ce billet un peu débile (symptôme d’une exhaustion post-correction des plus typiques) à quelques notes de poésie, contenues en intégralité dans deux grands yeux noirs aux tréfonds insondables….

Reysll.jpg






























(c) Projet L.D.T 2008. Tous droits réservés
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 00:35
Youpi ! Notre blog LDT est majeur ! Le voilà parvenu à son jour 18 !
Comment fêter pareille occasion sachant qu’un blog risque d’apprécier assez moyennement la confection d’un gâteau (bin oui, ce ne serait une fête que pour nous, lui il doit s’en taper un peu o_O). Donc pas de gâteau (rrooohh ! Dommaaaaaaaaaaaggeeeeee !!!!).
En revanche, tandis que le tailleur de pierre s’affaire dans le salon à parachever la statue à l’effigie d’Alex que je lui ai commandée, ce dernier a préparé un petit quelque chose qui en plus de ravir cette page web (c’est coquet une page web) possède le grand mérite de muscler mes nerfs optiques. Eh oui quoi c’est logique : quand vous restez fixement prostré devant un écran sans cligner (mais la bouche largement ouverte), forcément, ça muscle. Et pour le coup, je suis body-buildée de la paupière.
Aussi je passerai promptement sur le fait que les corrections de l’Enfant merehdian se poursuivent (à une cadence rampante mais opiniâtre), et que le prologue et le premier chapitre du tome 2 sont déjà écrits (on a pas fini de sévir). Je laisse place, avec force courbettes et regards luisants d’émotion, à cette scène tirée du tome 1, made in the one and unique Nalex !
Aaah, en regardant ça, je les entends presque parler…


scene-ldt-tome-merehdian.jpg
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 14:51
En ce jour 17, nouvelles moyennement fraîches mais qui auront le mérite d’être courtes (pour peu qu’il y ait effectivement des courageux pour lire les interminables blablas.)
La correction suit toujours son cours (laborieux) et la mise en forme s’élabore de paire (un chapitre corrigé = un chapitre aussitôt mis en forme dans le logiciel qui va bien). 
C’est la troisième relecture pour les corrections (sachant que chaque chapitre était lu et relu au moment de son écriture), et malgré tout, des erreurs et des répétitions persistent. 
Mais il faut tenir bon ! La toute dernière ligne droite est toujours celle qui semble la plus difficile !
Mais pour se donner du courage, il y a des illustrations, toujours d’autant plus motivantes lorsque l’on s’émerveille de savoir qu’elles sont tirées du récit que l’on s’évertue à parachever. Et là on se dit ça vaut le coup, crévindiou !
Revoilà celui qui intrigue déjà certain(e)s d’entre vous. Impossible à confondre avec les autres, c’est notre alien local ^^.
Bises à tous.

AErain-sll-copie-2.jpg

AErain-sll-zoom.jpg
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 01:44
Vous sentez cette odeur ? Quoi ? Celle qui sent le brûlé ? Ah non, pas celle-là, c’est mon cake aux olives que j’ai oublié dans le four. L’autre odeur, à la fois douce et fébrile (oui une odeur, ça peut être fébrile, je vous assure), annonciatrice d’un dénouement qui se rapproche !!!
Là ça rigole plus (je crois que j’ai déjà dit ça lors d’un article précédent… QU’IMPORTE ! CA RIGOLE PLUS QUAND MEME !!!!)
Adieu le fichier Word, ami quotidien depuis… euh… un bon bout de temps. Bonjour la préparation du PDF-joli, familier des imprimeurs et voie royale vers la gloire (surtout quand on fait tirer l’ouvrage à une poignée d’exemplaires). Il est bô, il est – presque – tiré au cordeau, il ne lui manque plus que les ultimes corrections (le passage du dernier swiffer anti coquilles / césures douteuses / fôtes d’ortaugrafe tétues) et, point d’orgue qui marquera la fin de la fin : l’intégration des cartes, des logos et de l’illustration intérieure. Pour le moment tout cela se trouve dans un dossier sur le bureau Windows et se laisse gentiment ciseler un peu chaque jour. Reste à espérer qu’il ne restera pas trop de fautes, mais dans une telle multitude, il est peut-être illusoire de penser tout repérer jusqu’aux tréfonds.
 
Mais le texte n’est pas tout (ou alors, nous ne serions plus Mag et Alex). La tablette continue de chauffer. C’est pourquoi vous avez aujourd’hui droit à une toute nouvelle colo d’un rough que les habitués connaissent. Il y a une tête qui doit commencer à vous être familière, même si elle se décline sous plusieurs variantes de coiffure et de costume !!!
Raaah, qu’ils sont cholis !! *cœurs dans les yeux*
Je songe à élever une statue d’Alex au milieu de mon salon. Quelqu’un aurait l’adresse d’un bon tailleur de pierres ???
Et comme par conséquent je suis de bonne humeur, vous avez aussi droit à un second logo (rappel : ces logos se trouveront en tête de chapitre).
Bises à tous (mais surtout aux trois bobines là... Crooo choliiiiiissssss)

RCM-sll.jpg

logoag-sll.jpg
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 19:14
Alex, moi-même ainsi que la pléïade des héros de l'Enfant merehdian vous souhaitons une heureuse année 2008. Merci aux fidèles de ce blog qui nous font grand plaisir par leurs visites et les petits mots qu'ils nous laissent. Enormes bisous à eux/elles.

Banii--re2008sll.jpg

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 12:37
*blup*
*hips*
Désolée… La digestion bat encore son plein.
Mais ce n’est pas parce que l’on bâfre et que l’on ressemble à une grosse épave aux cales remplies de toasts et de chocolats qu’il ne faut pas rester productif.
Aussi, en cadeau de Noël pour ce blog, nous publions MON cadeau de Noël (il faut savoir partager). Une belle surprise made in Nalex. Ce personnage, les habitués de l’endroit le connaissent déjà, mais cette fois, vous pouvez l’apprécier dans une attitude et une expression peut-être plus significative de son « tempérament » que ce n’était le cas dans le premier dessin où il semblait en proie à un certain désarroi ^^. C’est justement cette expression que j’adore, car il y gagne toute sa dimension inquiétante. Mais pas inquiétant dans le sens « méchant », « nuisible », ceux qui ont lu les épisodes précédents ont sans doute compris qu’il n’existe pas précisément de notion de « gros méchant de l’histoire » dans la Dernière Terre. Et ce protagoniste occupe un rôle au-delà de la conception de bien et de mal en fait, il est bien plus tordu que cela pour tout dire. Et malgré sa présence des plus sporadiques dans le tome 1, Alex en a d’ores et déjà donné une version que je ne voudrais remplacer par aucune autre. De la forme de son visage à sa stature, des coloris choisis à sa physionomie, c’est vraiment, absolument lui.
Si vous observez bien le dessin, vous verrez un petit sigle en noir et blanc dessus. Dans LDT, chaque personnage traité sous un point de vue omniscient possède ou possèdera un tel symbole, en rapport avec sa nature, sa fonction ou parfois ses origines. Tous les logos, de la conception à la réalisation, sont également tous estampillés Alex. Ils seront distillés au fil du roman, au début de chaque chapitre en fonction du personnage qui en est le centre. Nous vous les montrerons à tour de rôle au fil des prochaines mises à jour.

AESTsll.jpg




logo-dblsll.jpg
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 13:39
Que faire ? Choisir la solennité ou une grosse et désordonnée explosion de joie ?
Essayons l’explosion :
BORD************************************************EEEEEEELLL !!!
Mmmmh… Pas très parlant en fait…
Voyons donc la solennité.
Bwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah-ah-ah-ah…
Heu, elle a le nez un peu dégoulinant, cette solution…
Bon, restons sobres, même si en réalité, à l’intérieur on se sent un peu sens-dessus-dessous.
Allez, ne dites pas que vous ne le voyez pas venir, depuis le temps qu’on en fait le décompte, surtout depuis le jourdouz, heiiiiiinnn ?
Voilà donc, nous y sommes le tome 1 de La Dernière Terre est terminé. Depuis hier, aux alentours de 23 heures pour être précis. ^^
L’émotion est grande de finir une chose comme celle-là, quand, je réalise, l’on pensait qu’elle finirait peut-être remisée aux côtés de ces projets dont nous avons tous la tête pleine sans jamais vraiment parvenir à trouver le temps, l’énergie ou la motivation sur le long cours pour les accomplir jusqu’à leur finalité. Evidemment, dans l’absolu ce n’est « que » le premier livre et le tome 2 est déjà en cours d’avancement comme il en existe déjà un synopsis très précis sur les six premiers chapitres. Mais tout de même, c’est un sentiment très particulier (et très nouveau, je vous assure !) que de mettre un point final à 660 pages de « vie commune » avec tout un groupe de personnages. Cela demeurera d’autant plus particulier que ce tome 1, c’est celui qui a vu nos protagonistes se construire, émerger de l’absolument rien et devenir nos proches abstraits. Cela pourra sembler un peu ridicule, mais il y aussi une sorte de sentiment de reconnaissance, envers eux, ces personnages. Un peu comme des compagnons de route pleins de bonne volonté, à la fois malléables et indépendants, mais si indéfectibles qu’il suffise de lire un mot ou de regarder une seule des magnifiques illustrations d’Alex pour qu’ils viennent se pencher par-dessus l’épaule et jouer les souffleurs de théâtre.
En ce jour c’est donc un grand sentiment de fierté qui l’emporte. Non pour la conviction quelconque d’avoir fait quelque chose de crrrrooooo chupppeeeeerrrrr, mais pour n’avoir pas failli.
Bon sang, vivement le tome 2, que tout recommence !
 
Ensuite, what is said is said. Nous avions dit que, dès que le tome 1 serait achevé d’écrire, nous donnerions la signification du sous-titre L.E.M.
Mais avant, procédons à un récapitulatif de vos spéculations. On a des champions dans le groupe.
Nous devons donc à notre Boolinette chérie les hypothèses suivantes : (lesquelles elle nous a livrées en précisant tout de même « soyons un peu sérieux », huhu ^o^)
*L’Entourloupe Magique (me demande en quoi ça consiste en fait de se faire entourlouper magiquement o_O)
*L’Antarctique Majestueuse (rrroooohh, la marche de l’empereur !!!)
*Les Eructations Malveillantes (j’avoue un faible pour celle-là, j’ai presque failli songer à changer le sous-titre réel à son profit, urrfffff)
 
Pour l’ami Bald, the choco warrior
*Les Errances Malheureuses (aaah, cette fibre poétique qui émerge même malgré lui J )
*Les Effroyables Mollusques (je vois ça d’ici !!!)
*Le Enième Morback (celle là, elle est sur le podium !)
*Les Entrepreneurs Maléfiques (mais que fait Julien Courbet !)
 
Et enfin Merlin, toujours présent pour ce genre d’exercices :
 
*Laminé, Esbrouffant Moustafa (mmmoonn diiieeeuu, et tout ça à jeun.)
*L’Escamotage merveilleux (serait-ce la suite de l’Entourloupe Magique ??? O_O)
*Les Enervantes Mirabelles (oui c’est vrai que, quand on en mange trop, c’est énervant pour les intestins *opine gravement*)
*Louis Emile Mireille (explication donnée par Merlin lui-même : « le nom d’un des protagonistes ? » Alors là je dis : fichtre ! Que n’y ai-je songé ! Non c’est vrai quoi, c’est la classe intégrale ! Allez Alex, on remplace tous les noms à coucher dehors de LDT et on puise dans le bon vieux folklore français !!!! :p )
*Les Embruns Manichéistes (on a dit pas de manichéisme Merlin, roooohhhh !!!! On t’envoie au coin, pour la peine !)
*L’Espoir Miroitant. (oui, y’a un peu de ça dans le fond. Mouaarrffff.)
*L’Etrange Mur (alors là je dis : pas maaaaaaaaaaaaaaaaaaaalllllllllllllll.)
 
Ahalalalalalalalalalala, tous ces efforts, et y’a personne qui chauffe !
Bon allez, on vous la donne la solution (histoire que vous puissiez comparer vos résultats, tout ça)
 
Le tome 1 s’intitule « L’Enfant Merehdian » (à prononcer mé-ré-dian ( « an » pas « anne »)).
 
Voilà, vous en savez des choses maintenant. Mais attendez un peu le jour 14, car si vous êtes sages (pas décret arbitraire), nous vous posterons le 4ème de couverture. Et alors là pour le coup, ça se préciserait sérieusement. Ou pas *tire la langue*

Mais que serait un jour de fête sans son illu? Alors, celle-là, j'y accole un avant-propos parce que je l'adore. C'est une des plus anciennes aussi, ce qui fait que les deux protagonistes ont évolué dans leur design depuis (pour voir le design actuel c'est ICI ). Mais déjà, il étaient magnifiques et déjà, pleins des nuances qui leurs sont propres. J'adore la composition, les attitudes, les expressions (c'est tellement eux, j'en rigolais bêtement la première fois que je l'ai vu!!!), j'adore aussi voir restitué le contraste coloré qui les oppose tous les deux. J'adore la différence de gabarits (parce que j'y tiens très fort, je suis un peu fétichiste là-dessus ^^) puis le petit détail qui tue dans la main du personnage de gauche ^^ Chaussez vos loupes. Non en fait ne les chaussez même pas, vous ne verrez rien!! Aaaaah ahahahahahahaha! *rire sardonique*
Bref, comme dirait l'autre : j'adoooooooooooooooooooooooooooooore.

LDT-C-1.jpg
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 11:51
Aaah ! Le fameux jourdouz ‘ ! J’vous l’dis, on est pô mécontent de celui-là. En premier lieu parce que, hier soir, au cœur d’une nuit sans lune (oui, poétisons, soyons fous), dans le silence seulement troublé par le léger bruissement du vent dans les forêts de sapin vosgiennes, entraînant dans son sillage une âcre odeur résineuse (rohlalala j’vais pleurer si je continue :p ), l’avant-dernier chapitre est arrivé à son terme. Mais il y a de quoi être partagé entre joie et rancune. La joie parce que c’était l’avant-dernier et rancune parce que c’était un fieffé %*$@§§!!!!!! Un truc à rester comme ça devant son écran, fixement, pendant des heures : *_*
Aaaah, il ne s’est pas laissé faire !!!!!! Mais il n’a pas eu le dessus ! Mwaaaaahhahahahahahahha !!!!! *rit à gorge déployée, au milieu du salon, poings plantés sur les hanches*
Ensuite, un jourdouz sans dessin c’est comme un goûter d’anniversaire sans Champomy : inenvisageable. Encore une fois, nous allons en publier un que les plus observateurs d’entre vous doivent connaître mais qui, tout comme le « dessin à la lanterne », n’avait pas été présenté à l’époque comme autre chose qu’une illu « pour quelque roman encore nébuleux d’on-ne-sait trop qui ».
Il s’agissait donc aussi d’une illu L.D.T, et une des plus « anciennes ».
Enjoy !


INF.jpg
Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article