Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 12:49

Allez, allez, ça suffit. On n'en jette plus. Je crois qu'on a compris.
On va pas s'éterniser, quoi.
On va pas y passer des plombes.
C'est bon.

Vous les vouliez ? Bin vous allez les avoir !

LES RESULTTTTAAAAAAATS DU SOOONDAAAAAAAAAGE

Et pas plus tard que maintenant !
Alors arrêtez de couiner et cliquez sur play !

*vidéos retirées*



Alors, ça vous a plu ?
Oui, nous aussi, on a adoré.

Par contre, hors de question de vous laisser partir comme ça. Vous êtes venus, alors assumez !
Déjà, je vais y aller d'une petite note "prononciative" (néologisme?)
Les trois lettres, là, bon, certes, c'est pas dur à retenir, mais AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAATTTTEUTION à comment que vous les prononcez.
C'est OU-ka, pas un petit uhuhuhuhuhu pincé, noooooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnn. Un bon gros OOOOUUUUUUUUU, assumé et généreux.
Voilà, c'est biiiieeeennn ! Vous faites ça très bien.

Ensuite, nous ne pourrions clore cet article sans remercier celles que nous avons pour l'occasion décorées du titre de "cheftaines de parti" , j'ai nommé Magali et Stéph, qui ont animé les commentaires du sondage à l'aide de leurs harangues respectives (et savoureuses) à l'adresse de leur candidat favori.

Comme il est un fait établi que nous sommes fourbes et que de toute façon, si on prend le risque de poster sur ce blog on s'expose à tout, permettez-moi de vous livrer les morceaux choisis.

De Mag, :

"A gauche bin...Il a l'air vieux, psycho-rigide, le style de gars pour qui le devoir passe avant tout, aucune fantaisie, un personnage qui ne vous surprendra pas, jamais, c'est pas possible... Courageux, droit, tout ce que vous voulez, mais bon... zut, quoi..."

Personnellement, c'est le terme psycho-rigide qui m'a bien plu!!!! C'est vrai qu'à le voir comme ça, difficile d'imaginer qu'il ne se serait pas préalablement  *censure expresse*  sur un balai, oui, nous avouons...
Mais je pense que Mag a à peu près deviné de qui il s'agissait (oui, elle fait partie du 0,000000000000000000000000000000000000000000000000001 % de la population mondiale qui lit le livre ), donc peut-être a-t-elle matière à parler en l'occurence. O_O Allez savoir O_O'

Dans le même esprit, nous avons aussi le potentiellement culte :

"Quand on a été un jeune rébarbatif et revêche on devient un vieux...rébarbatif et revêche!"

Je crois que celle-là, je devrais la retenir pour le livre même! Elle irait très bien dans la bouche d'un personnage en particulier. *se gondole*

Passons maintenant à Stéph (pro Monsieur Z, donc), et commençons par une remarque bien sentie :

"Vive les vieux charismatiques, à bas les éphèbes sans poil!"

Ah bah là je crois que ça a le mérite d'être clair. °-°  *rigole* 

"Ca c'est du perso qui donne envie, à bas l'idolâtrie de la jeunesse et de la beauté, à bas les Jonas Brother et Mika portés par les cris de furieuses en rut, vive les vieux routards à la peau parcheminée qu'ont d'la gueule, tudieu, quoi!!"

O_°
Qui sont les Jonas Brothers ? °_*

D'ailleurs, vous ne manquerez pas d'avoir remarqué, dans la vidéo, l'hommage sonore à cette tirade... Ah bah, on allait pas bouder notre plaisir et se contenter d'une vidéo bien soooobre avec une belle musique douce.
Comme dirait ce grand morceau d'opéra lyrique :

Faut rigoleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer
Faut rigoleeeeeeeeeeeeeeeeeeerrrrrr
Avant qu'le ciel nous tombe sur la têteuh

Et pour rigoler, on a rigolé, grâce à nos deux p'tites bout-en-trines que nous remercions bien.
Et afin de marquer le coup jusqu'au bout, sachez que le personnage "perdant" sera nommé à son tour dans une mise à jour prochaine, sans faire l'objet d'un nouveau vote.

Bon allez, c'est pas le tout, mais j'ai la dalle.

Qu'est-ce qu'on mange?

 

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 11:27

*gros cernes*
*bouche pâteuse*

Ou, comme le dirait un certain personnage à notre cher jeune garçon : "
Moi, je te trouve l'oeil glauque".

Voilà, on va dire que j'ai l'oeil glauque *_*
C'est que la séance LDTienne d'hier s'est terminée vers 4h du matin (donc, ce n'était pas hier, mais ce matin, enfin bref...)
Vous avez déjà fait une lecture à une heure pareille? Nous oui.
On avait même tout un public de chauves-souris sur le bord de la fenêtre. Elles étaient là, leurs petites papattes collées au double-vitrage et leurs petits nez qui faisaient des mini-auréoles de buées sur le carreau.
Les chauves-souris aiment beaucoup LDT. Elles nous ont même avoué avoir une préférence pour le tome 2, mais ça, c'est un jugement très personnel de leur part (et qu'elles ne partagent pas à l'unanimité, d'ailleurs, soulignons-le).
Evidemment, rien de surprenant à ce que leur personnage favori soit le grand monsieur bizarre avec les gros yeux bleus. Elles doivent, de par son physique, soupçonner en lui des facultés de vision nocturne qui leur rappelle leur quotidien. Besoin d'identification, tout ça.
Bref, si vous ne voulez pas vous spoiler l'histoire, ne discutez pas avec les chauve-souris ces temps prochains. Elles ne savent pas tenir leur langue.

Cependant, si vous les croisiez malgré tout, elles vous diraient sans doute que la lecture d'hier soir concernait l'ultime chapitre manquant du tome 2.
Le livre serait-il donc terminé?
Pas tout à fait, mais c'est imminent, maintenant. Il reste à s'occuper du chapitre 1, à moitié écrit et laissé de côté depuis quasiment les débuts de l'écriture du T2. Un léger blocage sur le mode de pensée du perso concerné, tout ça. Mais là, avec tous les évènements suivants dans les pattes, ça devrait aller mieux.

Ce nouveau chapitre nous porte donc à 630 pages. C'est tout de même plus que le premier (avec, paradoxalement, moins de chapitres!) qui en comptait environs 590. Au final, le volume devrait tourner aux alentours de 640 pages, un truc dans ce genre.

The end is close !

Comme je n'ai pas l'énergie de sortir l'orchestre avec les tambours, les trompettes et les hauts cris de bonheur, j'appelle quelqu'un à la rescousse pour fêter ça.
Rien de tel qu'une illu pour marquer le coup (parce que mine de rien, même relaté sur le ton d'une loufoquerie à la limite du décent, ce que je vous annonce là, c'est un moment important pour nous ^o^ )

Voici donc venir l'une des illus qui vous ont passé devant vos nyeux ébahis durant la dernière vidéokiannonce.

Vous pouvez donc zieuter à votre aise môssieur *jeune autre ldt* .

Pour toute question sur la prononciation, veuillez nous contacter par mail.

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 11:41

Aaaaah! Pour une fois que le week-end peut servir à faire ce dont on a envie, on ne vas pas se priver!
Alex et moi nous accordons enfin un samedi et un dimanche complets exempts de travail (quelle qu'en sera la conséquence lundi! Urrrfff !!!), parce qu'il y a des moments, si on enlève pas le bouchon de la cocotte, les navets cuisent trop et deviennent mous.

C'est donc après m'être comparée à un navet mou que je vais vous livrer l'objet de cette mise à jour dominicale.

Nous nous sommes fait un petit plaisir.
Enfin... Un gros plaisir, plutôt.
Un plaisir d' 1m15 plus précisément...
J'en vois déjà parmi vous que ce chiffre laissent rêveurs...
Bande de petits coquinous !!

Hier, par les blanches mains de la factrice, nous avons donc reçu l'objet du délit...
Mais observez plutôt...

Oui Oui, bloqué entre un presse-papier Lord of Zeu Ring et une carafe de flotte, c'est bien un choli poster de notre groupe LDT. Comme ils sont choux !
Alors on dirait pas, là, comme ça, étendu négligemment sur le carreau du salon, mais elle est pô p'tite la bête...



Voilà : une dizaine de morceaux de scotch soigneusement pliés à l'arrière de l'affiche et une ou deux acrobaties au-dessus du scanner plus tard, le poster est affiché et, vu proportionnellement à notre bureau, vous donne ainsi une meilleure mesure de ses dimensions réelles...
Changeons un peu d'angle...



Oh allez, tiens, j'm'en lasse pas!!!



L'avantage du net, c'est qu'on ne voit pas les airs neuneus et les filets de bave de la personne qui se trouve derrière l'écran... -_-

Pour ceux qui se demandaient encore, vous avez votre réponse : oui, nous sommes de grands malades, totalement shootés au LDT. Après tout, on ne vit que tous les deux, alors ça ne risque pas de déranger qui que ce soit, pas vrai? ^^

Mais ça ne s'arrête pas là. Déjà, si vous êtes observateurs, vous aurez repéré le poster de l'enfant merehdian non loin, mais celui-ci, vous le connaissiez déjà ( Jour 28, tout ça...)
Si on fait un tour du propriétaire, on en trouve un autre...



On vous a déjà fait un cadeau du genre que, lorsque vous l'ouvriez, ça vous faisait un énorme "badaboumbimpafpouet" dans le coeur ?

Eh bien c'est l'effet que cela m'a fait. A un moment, j'ai vu le Nalex se retrancher derrière son ordi avec un air entendu, et le genre de haussements de sourcils qui signifie "j'ai une p'tite idée derrière la tête, ma p'tite poulette".

Plus le droit de regarder en direction de son écran, donc (la tradition chaque fois qu'il prépare un dessin LDT. A croire que son but avoué est de finir par me générer une crise cardiaque. Il s'est amusé à la même chose avec la couv du tome 2 -_-' ) et comme toujours dans ces cas-là, ça m'a rendue fébrile ^o^

Que mijotait-il?
Quel personnage?
Quelle scène?
Où cours-je?

Ajoutez à cela que, de tous les "thèmes" probables du livre, celui-ci était, sincèrement, le dernier dont j'aurais cru qu'Alex le traiterait un jour, je me suis pris une massue de 100 tonnes dans la gougoule (vous savez, comme Nicky Larson. PAF !).
Et ce qui est cool, c'est que, comme je n'ai absolument pas participé à cette illu de près comme de loin, j'ai le droit d'être dithyrambique sans me faire traiter de vantarde. Héhéhéhéhé.
Feor est juste ARGH là-dessus ('argh" étant l'un des adjectifs les plus puissants de mon vocabulaire) et vous ne soupçonnez pas à quel point cette compo en apparence simple peut contenir de signification pour d'aucun a quelque idée de ce qui se trame de manière sous-jacente. (Car j'ose espérer, après tout ce qu'on vous a dit, qu'il n'y en avait pas encore pour croire qu'il s'agissait là d'une bêêêêêêêêlle représentation de grrrrrande tendresse, digne des meilleurs moments de Leo des Capres et Kate Widget ).

J'ai donc cette illu sur le mur, je l'ai aussi collée sur un support rigide près de mon ordi (observez bien les photos) et enfin, c'est mon actuel fond d'écran.
On dirait bien que je l'aime beaucoup O_O
Promis, elle fera l'objet, tout comme les autres nouvelles illus présentées dans la dernière vidéokianonce, d'une mise à jour rien que pour elle, afin que vous la voyiez mieux.

Je clôturerai ce billet avec le rappel de la màj précédente. Comme le jour 51 et 52 sont très rapprochés, et que je détesterais l'idée que vous manquiez quoique ce soit *rire machiavélique*.

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 12:05

 L'homme jeune ou celui d'âge certain ? ( j'aime bien la subtilité toute relative du terme "âge certain" ^^)
Le brun ou le... euh... brun plus clair ? o_O
Le caractériel ou le pas commode ?
***** ou ***** ?
Fromage ou dessert ??

A vous de choisir !! Et ouiiii.....
La démocratie est une nouvelle fois en marche sur LDT et sous votre index fervent, le bouton gauche de votre souris frétille à l'idée du clic prochain que vous allez y exercer!

Jouons-la nous Seigneur des Anneaux :

Un clic pour les choisir tous
Un clic pour voter
Un clic les départager tous
Et grâce au sondage, les nommer !


(Je crois vraiment que ce blog est de pire en pire...)

Revoici venir un sondage pour les noms.
L'idée d'en faire un autre (du moins dès maintenant), est tout simplement venue des commentaires de deux d'entre vous dans le jour 50.

Mag et Stéph, ce sont donc vos favoris du début qui sont aujourd'hui sur la sellette ! Personne d'autre, juste eux, alors FIGHT!!!!!!

Le sondage ne restera ouvert que quelques jours, alors gogogogogo !

Mais avant de vous laisser vous défouler comme des foufoutes sur votre droit de citoyen, permettez-moi tout de même de dresser le bref listing des mises à jour effectuées ce jour... (ah! J'en vois qui sont déjà partis! Malotrous!)

De petites choses (mais bon, faut bien qu'on se repose après le jour 50, non? Bande d'esclavagistes!), à commencer par une légère modif dans l'entête de ce blog. Le tome 2 ayant désormais sa couverture définitive, vous pouvez désormais la voir défiler gaiment aux côtés de sa grande soeur du tome 1.

C'était le billet du calme après la tempête, assez court, précis et qui va droit au but. Waouh. Fait rare.
C'est que je ne voudrais pas être responsable du déclin de vos dioptries...


Allez ! On vote et on se fait pas prier !

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 14:34

C'est vrai quoi... Finalement, de retards en repoussures (du verbe repoussurer), nous avons réussi a faire en sorte que la grossmizajourkonvouzapromilontemps tombe sur un compte rond et fortement symbolique : le jour 50!
50, rendez-vous compte, c'est la moitié de 100!
50 mises à jour hautes en couleurs (et en débilité aussi), riches en rien (eh oui, n'oubliez pas que nous réussissons quotidiennement le tour de force de remplir des pages entières de blog avec des non-dits!).
50 mises à jour faites avec autant d'amour qu'un flan Alsa et une passion toujours intacte.
Je vais donc me fendre d'une Ôde lyrique à LDT :

Ôôô LDT
Touah qui nous occupe l'esprit depuis six ans
Tu pourrais te la péter
Tout l'monde ne peut pas en dire autant
Pour autant, ôôô LDT
Tu restes drapée dans tes mystères
Et nos pauvres lecteurs frustrés
Ont des envies de nous envoyer au cimetière.


Ah! Le lyrisme m'emporte, je suis en transe!
Alors avant de sombrer pour de bon dans une dimension parallèle (qui se traduira dans la réalité par un air niais et un peu de bave au coin des lèvres), je vais vous livrer, enfin, l'objet de deux mois de travail (nocturne), le gros pavé dans la grosse mare, la cargaison de nouveautés, l'impensable, l'inconcevable...

NOUVELVIDEOKIANNONCE.

Je reprendrai juste un peu mon sérieux pour vous dire plusieurs choses :

* cette vidéo est une rétrospective autant qu'une ouverture sur le livre à venir. Aussi, elle contient des éléments que vous avez déjà vus, alors ne vous étonnez pas, ce n'est du recyclage éhonté, juste une question de "mise en scène"

* à l'attention de ceux/ceusses qui lisent actuellement le livre (et entendent y survivre pour lire le 2) : faites un peu gaffe, car il y a un léger spoiler dans la seconde partie de la vidéo. Rien qui ne dévoile quoique ce soit de l'intrigue centrale, mais bon... Certains sont, par nature, plus attachés aux thèmes "annexes"... Donc à vous de voir -ou pas!!! ^^ -

* ouvrez bien les yeux! Vous allez découvrir de nouvelles scènes et une MULTITUDE de nouveaux visages. Le cast n'est pas tout à fait au complet, mais on peut dire que le noyau central des protagonistes est là!

* et ouvrez encore mieux les yeux, on vous a révélé un nouveau prénom... Et un nom.
(n'oubliez pas de cligner tout de même, les muqueuses, ça sèche à force)

* et enfin, vous allez connaître, non seulement le titre, mais aussi l'illustration et même la couverture du tome 2!!!!!!! Vous entendez les choeurs qui chantent "halleluia"?

Bref, ce fut un travail énorme (je pense que vous comprendrez assez vite pourquoi en voyant la teneur de la vidéo), un vrai marathon, mais alors, quel pied!

Encore une fois, nous nous sommes beaucoup amusés, à tous les stades, des illustrations au montage de la vidéo, aussi nous espérons partager avec vous ce bon moment.

Note aux abonnés de la Missive LDT : à l'occasion de ce jour 50 vous allez recevoir en newsletter un lien megaupload vous permettant de télécharger cette vidéo en haute définition (30 mo).
Aloooorrrsss? ça vaut pas le coup d'être abonné, mmmmmhhh???

C'est parti!!!!!!!!!!!!!!
Youpiiiiiiiiii!
Et surtout...

METTEZ LE SON!!!!!!!!!!!!!




Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 13:39

Bonjjjooouurrrrr!

Comment allez-vous?
Bien? Les enfants? la famille?
Comment cela?
Votre caniche a de la cataracte? Oh, ça c'est bien fâcheux, pauvre petite bête.
Laissez-moi vous réconforter d'une anecdote. Lorsque j'étais petite, nous possédions nous-même un caniche nain, que nous surnommions affectueusement Tupu, ou Pétérénétélénéténé (ou encore "Petit Pété", chose qui en dit long sur le fumet que dégageait la bête).
Eh bien, comme nombre de ses homologues caniches, il (enfin, elle) fut un jour atteinte de cataracte. Mais c'était une bonne nature, qui savait comment faire contre mauvaise fortune bon coeur. Aussi, aux trois quarts aveugle ou pas, elle fonçait truffe baissée droit devant, qu'importaient les obstacles. Aussi, un jour, nous nous sommes amusés à décaler le fauteuil qui lui était alloué, juste à côté du sapin de Noël. Il suffisait d'un mot pour que Tupu parte en trombe depuis la cuisine et se jette dans son siège, au radar. Eh bien ce jour-là, faute d'atterrir à l'endroit qu'elle escomptait, elle s'est retrouvée dans....

Hein?

Quoi?
"Ce n'est pas l'endroit pour ce genre de révélations"?
Ah oui O_O
Je me suis crue sur un blog un instant. Vous savez, le genre de plateformes où les gens publient leur journal intime. Parce que, qu'on se le dise, ça intéresse tout le monde de savoir que Z va commencer un régime et que X kif' trop Y et que l'univers doit le savoir.

Serais-je d'humeur assassine aujourd'hui? Même pas. Et le pire c'est que tout ce que j'ai raconté sur le caniche est à 120% véridique.

Allez, on se recentre, on a une mise à jour à faire!

Vous là-bas, rangez cette flûte à champagne! Et vous, mademoiselle, enlevez ce cotillon, vous êtes ridicule.
Et arrêtez de chouiner!
Non, ce n'est toujours pas la supermizajourkitutouhékonhnoupromédepuidélustr'.
Alors on se calme! Non mais!
Vous croyez que ça se fait en claquant dans les doigts, vous?
Eh bien j'ai essayé, et je me suis fait mal aux doigts, alors hein!

Bon.
Aaaaahhhh mais.

Aujourd'hui, nous allons vous présenter un "y'a / y'a pas".
Toujours dans une volonté de vous éclairer sur la voie nébuleuse de l'univers LDT, nous allons faire un petit listing de certains aspects de cette histoire farfelue. Ce que l'on y trouve, et ce qui en est absent (quant à savoir laquelle des deux catégories sera la plus remplie...)
On ne vous promet pas des découvertes fracassantes (mais si vous êtes encore là, c'est que vous devez avoir légèrement saisi le concept).

Commençons par le verre à moitié vide avec... 

CE QU'IL N'Y A PAS DANS LDT :

* Il n'y a pas de magie. Pas de sorts ou d'êtres fabuleux. Pas de personnage investi d'un pouvoir quelconque, même à l'insu de son plein gré !

* Du coup, il n'y a pas de balrog, les cadres de portes sont trop petits.


* Y'a pas d'ogres / trolls non plus, pour les mêmes raisons -_-'

* Il n'y a pas de jeune homme d'extraction modeste promis à un glorieux avenir

* Il n'y a pas de prophéties à accomplir plus ou moins contre son gré

* Il n'y a pas d'entité maléfique ou bienveillante. Débrouillez-vous tout seuls pour résoudre vos problèmes !!! Et toc !

* Il n'y a pas de romantisme. Pas l'ombre d'une déclaration d'amour. On peut même dire sans trop se mouiller qu'en deux tomes, aucun des personnages n'a prononcé les mots "je t'ééémeuh" ou "chuis crocro amoureux de toi" ou "veux-tu convoler ma mie?". Même pas "tu m'plaîs" ou "t'as d'beaux yeux". Rien, quoi. Non que nous ayons une carence affreuse en Fleur Bleutisme c'est juste que dans la bouche de ces caractères-là et dans ce contexte... Bin ça ne colle pas o_O

* Il n'y a pas de compagnon canin/félin ou truc en "in". Pas de perso ténébreux flanqué d'un avatar animal juste histoire de se réchauffer le nez dans ses poils les soirs d'hiver.

* Il n'y a pas de gros mots. °-°  On s'insulte dignement. Non mais. Et on ne met pas les doigts dans son nez non plus.

* Il n'y a pas beaucoup de femmes. J'ai failli ranger ça dans la catégorie des animaux de compagnie mais certaines susceptibilités l'auraient peut-être mal pris... Hum.

* Il n'y a pas de catharsys. Nous ne réglons pas de conflits intra-utérins grâce à LDT. Déjà parce que ça serait ennuyeux à mourir. Au pire nous utilisons parfois, très vaguement, des choses qui nous sont connues pour activer certains ressorts psychologiques, mais à aucun moment cela ne nous sert de thérapie. Priorité absolue à l'histoire et des personnages qui, somme toute, ne nous ressemblent absolument pas.
Il vaut mieux d'ailleurs, sinon, je ne vous raconte pas l'ambiance à la maison...

* Il n'y a pas de phares anti-brouillard et c'est vachement embêtant mine de rien.

* Il n'y a pas d'alcool. Boire ou conduire (son cheval) il faut choisir. Ce n'est même pas une visée "militante" ou un truc de ce genre. Il y a une bonne raison en fait. ^o^


CE QU'IL Y A DANS LDT :

* Il y a beaucoup de noms tordus à retenir

* Il y a des lessives surpuissantes (suffit de voir le costume du jeune ldt pour en être convaincu)

* Il y a à manger. Aaaaaahhhh ça, la bouffe, il en est question! Muaaarrrffffff! ( remarque ça vient peut-être du manque de femmes, le fait qu'ils compensent par la nourriture!!! ) Non je ne crois pas *sifflote*

* Il y a de drôles de réparties. Un lecteur observait récemment le côté ping-pong de nombreuses joutes verbales. Les personnages dans LDT sont plutôt taquins (ou soupe au lait, ce qui ramène au même résultat !) 

* Il y a un langage étranger. Ceci dit, si vous avez lu le prologue et que vous n'êtes pas totalement myope, cela ne vous a peut-être pas échappé.

* Il y a des lampes à huile. Aucun doute que certains d'entre vous seront ravis de l'apprendre.

* Il y a des scènes un peu gores. Les sacs à vomi sont livrés avec chacun des deux tomes.

* Il y a de l'eau... (bin oui, si y'a pas d'alcool. Faut suivre!)

* Il y a beaucoup de longues phrases. Le genre qui se lisent en apnée, vous voyez. *terrible aveu*

* Il y a un type un peu bizarre avec de gros yeux bleus. Ah, vous le saviez déjà? Zut ! Moi qui croyais vous apprendre quelque chose...

* Il y a beaucoup d'incompréhension / frustration / envies de tarter / déception vis à vis des personnages. Envie de tarter surtout. Tiens d'ailleurs, prends ça toi!




Ah, ça fait du bien!!!

* Il y a une réflexion plutôt exhaustive sur la notion d'amitié. Et là encore, en s'éloignant des sentiers battus au possible. Alors là, si vous dites qu'on ne vous dit rien, prout! o_O C'est un des fondements de l'histoire qu'on vous donne, l'air de rien.

* Puis il y a une autre réflexion sur les risques encourus à croire sa vie arrimée sur des bases bien stables...

La vache... C'est la fête pour les lecteurs aujourd'hui...

* Il y a du cuir. Yeeeaaahhhhhh. (et là je vois des images de combinaisons moulantes se former dans l'esprit de certains...)


Bon allez ça suffit hein!!!!!
Je vous trouve déjà bien trop instruits comme cela en une seule fois.
Allez, filez!
Dehors !
Et essuyez-vous les pieds en sortant !













Repost 0
Published by Magali et Alexandre
commenter cet article
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 14:07

C'est dans le titre : non, toujours pas.
Toujours pas la grosse mise à jour qui fait des bulles.
Pour autant, en parallèle à sa préparation, il se passe des choses, alors pourquoi ne pas les relater ?

Normalement, c'est le genre de choses que l'on annonce sur fond grandiose de choeurs d'église, mais là, il vous faudra vous contenter du doux gratouillis de votre disque dur ( à moins que vous n'ayez une partition de Carl Orff dans votre Windows Media / ITunes / Jlimamuzik Kanjveu ? Dans ce cas, branchez-la, vous verrez, ça vous fera un effet boeuf ).

L'annonce du jour consiste en deux choses :

la première c'est que le tome 2 de la Dernière Terre posséde désormais son épilogue. Ou autrement dit, son dernier chapitre est écrit. Fini. Tourédigé. Mais attention hein, ouuuhhhllaaaaaaa, ne nous emportons pas! Le tome 2 n'est pas fini pour autant. Non, il l'est à... oh... allez, 93% en ce qui concerne la phase même de rédaction (après, on ne compte pas les corrections, c'est à part ^^).
Même schéma que dans le tome 1, les dernières scènes ont fait un gros caprice et il a fallu les écrire avant ce qui les précédait. Cependant, contrairement à l'enfant merehdian , ce second volume s'est fait de manière très disciplinée. La quasi-totalité des chapitres ont été écrits scrupuleusement dans l'ordre et non dans une espèce d'anarchie absolue nécessitant ensuite des pirouettes d'équilibriste pour tout relier ensemble.
Là, s'agissait pas de rigoler hein.
Fallait pas laisser la p'tite classe partir en vrille!
Voilà, nous connaissons donc la fin pour ce chapitre-là de la "saga" (je trouve ce mot affreux, je ne sais pas pourquoi. Il me fait penser aux téléfilms cucus de M6 o_O ) et nous sommes appliqués à ce qu'il suscite un élan de rage à base d'arrachage de touffe de cheveux.
Oui, nos luttons activement pour la calvitie localisée. -_-

La deuxième nouvelle, c'est que le tome 2 s'est ENFIN vu gratifié d'un titre. C'est qu'on y croyait presque plus!!!
Des centaines de pages, des chapitres à la pelle sans jamais parvenir à trouver quelque chose. Pourtant, le propos était là, nous le connaissions, mais au sein d'une histoire aussi fourmillante, il n'est pas toujours aisé de cerner ce qui vaut d'être mis en exergue.
Un évènement ? Un personnage ?
*re-arrachage de touffe*
En l'occurence, nous n'avons opté ni pour l'une ni pour l'autre de ces options.
D'une part, pour ce tome-là nous n'aimions pas trop l'idée qu'un personnage en particulier soit valorisé. Ils sont tous interdépendants, et la notion de "héros principal" ne peut de toute façon guère être appliquée à LDT.

Alors, au lieu de cela, le titre est donc un thème.
Mais vous verrez.
Maintenant?
Nooooooooooooonnnnn.
Ce sera dans la grande mise à jour qui fait des bulles. La fameuse.


Bon allez, que tout ce travail abattu ne nous empêche pas de nous détendre.
Très contents du principe de pages fixes nouvellement instauré sur Over Blog, nous en avons concocté une autre.
Ce sera une page musicale que nous enrichirons petit à petit.
Le principe en est simple. Les lecteurs assidus du blog l'ont compris depuis longtemps : à chaque personnage, sa chanson récurrente. Nous pouvons leur donner vie par écrit, nous pouvons le faire aussi par l'image, mais malheureusement, nous n'avons pas la capacité de le faire par le "son". Aussi, faute de pouvoir composer THE morceau parfait et 100% dédié à chacun, il faut fouiner dans l'oeuvre des autres à la recherche des titres qui sembleraient presque écrits spécialement pour nos protagonistes.
Le monde musical est vaste et ainsi, la quête généralement fructueuse.

Ainsi, vous pouvez visiter cette nouvelle page musicale dans le lien qui suit.
Le plus amusant dans tout cela, c'est que, pour les bilingues un tantinet perspicaces, elle fait presque office d'incroyable mine à spoilers. Et après vous vous plaindrez qu'on ne vous révèle rien... Tsssss....
Quelqu'un a un Harrap's?

QUAND TU CHANTES QUAND TU CHAAAAANTES...

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 13:40

A la base, le jour 47 était prévu pour être celui qui verrait l'émergence d'une énnnooooooorrrrmmmeee mise à jour avec des explosions, un orchestre philarmonique, et des tas de figurants.
Mais vous savez ce que c'est, la logistique de ce genre de spectacles dignes du Stade de France, ça prend du temps, du budget... ça ne se fait pas comme ça, faut pas croire!
Alors nous avons repoussé.
Et entre temps, nous avons intercalé une autre chose, et pas des moindres :

l'appel à contribution!

Oui ! C'est fait ! Ils l'ont fait ! They did it !
Intrépides ils furent et récompensés ils seront.
En suivant le lien ci-après, vous pourrez découvrir, sous la forme d'un PDF téléchargeable, l'ensemble des textes que nous avons reçus au sujet de l'homme à la lanterne !
Nous y avons bien sûr associé notre petite fraise, en avant-propos et en conclusion (il faut les encadrer ces auteurs, sinon, ils se dissipent -_-' ).

Chose qu'ils ignoraient en offrant gracieusement leur prose, chacun des contributeurs va bientôt recevoir une petite surprise dans sa boîte mail. Un humble remerciement en quelque sorte, mais devant tant de bonnes volontés et considérant le plaisir que nous avons eu à les lire, cela nous semblait la moindre des choses.


Cela devrait vous donner de quoi vous occuper en attendant cette fameuse mise à jour, où j'vous l'dis tout de go  : ça va ch***!!!!!!

*fait un geste de cape ample et s'en retourne dans les ombres avec un rire machiavélique*


Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 13:31

Mise à jour du samedi, youpi.
Voilà, merci de m'avoir lue.
Aurevoir.

...

...


Pourquoi ai-je la sensation que vous ne vous êtes pas laissés prendre? Rah zut, je dois encore travailler mon jeu d'actrice alors...
Bon, tant pis pour l'actors' studio, allons-y sur le mode traditionnel.
La mise à jour d'aujourd'hui a valeur d'amuse-gueule, en quelque sorte. La raison en est simple, c'est que nous vous préparons une autre mise à jour qui, en terme de contenu, sera sans doute l'une des plus conséquentes que le blog ait connu jusqu'ici.
C'est aussi pour ça qu'actuellement les délais s'allongent un peu entre chaque billet. Mais c'est pour votre bien, mes enfants.
Guettez donc le prochain Jour si vous avez envie de sentir une brise fraîche souffler gentiment sur votre petit visage rosi de bonheur.

Mais en attendant, il faut patienter un peu car nous sommes encore en pleins préparatifs.



Mais allons un peu plus loin dans l'intermède récréatif...

Nous sommes partis d'un constat : plus le blog avance, moins il est rare que nous recevions des "témoignages" de visiteurs effarés devant le peu d'informations que nous distillons au sujet de cette histoire, dont, rappelons-le, nous n'avons même pas posté de résumé sur le blog et dont la lecture intégrale n'est pour l'heure réservée qu'à un groupuscule de personnes. Huhuhu.
Nous recevons même des colis piégés qui nous lâchent des gros prout au nez quand nous les ouvrons.  @_@

Ah! C'est compréhensible, bien sûr... A-t-on jamais vu un blog destiné à une histoire dont personne ne connaissait la teneur, ni même le nom des 3/4 des personnages ?
Bon.
D'accord.
Il faut remédier à cela.
C'est pour ça que nous allons, aujourd'hui, oui, aujourd'hui même, prendre une grave décision.
Nous allons vous... mettre à contribution.

O_O

o_°

°-°

Toi! Oui, toi là qui souffle et peste derrière ton écran face à l'indigence des informations révélées ! Tu vas pouvoir ourdir la revanche !
Comment ? Eh bien voici :
Dans le cadre de notre travail d'illustrateurs, nous avons récemment fait une expérience intéressante, celle du texte inspiré de l'illustration. En général, c'est toujours l'inverse : on nous donne à lire et ensuite nous devons en tirer une image. Et là, c'était différent : d'après un dessin réalisé en toute liberté, un joueur de jeux de rôle a imaginé tout le background du personnage. C'était vraiment intéressant, à la fois drôle et jubilatoire de constater le genre de choses qu'une illu pouvait inspirer.

Nous vous proposons de faire la même chose, pour ceux qui s'en sentent la grrrraaaaande hardiesse.
Le but ? S'amuser un peu, rien de plus. Faut pas se prendre au sérieux dans la vie, pas vrai? ^o^/
Ces personnages de LDT dont vous ne savez rien sont autant de pages blanches pour vous. Il y a peut-être des spéculations qui vous viennent, des idées préconçues par rapport aux représentations que vous voyez d'eux.
Le mode opératoire?
Très simple. Pas question de pondre toute une nouvelle, il faut rester dans le concis car la destination des textes que nous recevrons, si nous en recevons, sera d'être postés sur une page parallèle dans ce blog. Une sorte de "LDT vu par les lecteurs du blog", si vous voulez.

Afin de donner des pistes aux éventuels aventuriers du jour 46, voici un "plan" sommaire sur lequel vous reposer :

nous allons vous montrer ci-après l' illustration du personnage qui passera à la casserole (et qui sait, peut-être renouvellerons-nous l'expérience si celle-ci s'avère assez amusante...).
Déjà, pour le nom, pas besoin de vous creuser la tête, vous le connaissez, c'est "le botaniste*.
Sur cette illu, il est en situation, donc qui sait, ça boostera peut-être les imaginations...
Ensuite, c'est comme pour une fiche de JdR :

* Age
* Classe / job, enfin bref, qu'est-ce qu'il fait dans la vie à part tenir sa lanterne.
* Signe particulier
* Caractère
* Ensuite, roue libre : son background, son historique, son plat préféré... Ce que vous voulez. En termes de ton, idem, vous pouvez décider de rester dignes ou partir en vrille, vous ne serez pas jetés au cachot pour autant  (m'enfin bon, hum, restez décents tout de même O_O' ).
Tout cela peut tenir en quelques lignes, ou davantage, peu importe.
Comme ça, les scribouilleux parmi vous, amateurs ou confirmés, pourront s'adonner à un exercice somme toute peu commun et nous, eh bin... On se dédouanne de garder les identités LDtiennes dans le secret.
Comment ça, il est pas bien notre compromis??

Allez, vous avez jusqu'à la prochaine mise à jour. ça laisse un peu de temps.

A l'attaque!

Dans l'éventualité où nous recevrions des textes, ils sont à envoyer à projetldt@yahoo.fr (pas dans les commentaires SVP)


 

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 19:34

Nous allons rebaptiser ce blog : "Proof of existence". Ainsi, pour ceux qui, dans leur immense mansuétude, lisent ces pages et qui, par ailleurs, se demandaient si nous étions encore vivants, vous avez désormais votre confirmation : oui.
Ou alors y'a un poltergeist calé en blogging dans le coin. O_O
Pas impossible!
Il nous fallait une bonne raison de lever un peu la tête du guidon (façon de parler fort à propos, puisque nous sommes dans cette période très caractétistique de l'année où le taux de siestes prolongées augmente de façon exponentielle : c'est le Tour de FranzzzzzzzzzzzZZZZZzzzzzzZZZZzzzz).
Une raison, donc, il nous fallait, comme dirait Yoda, et elle nous est arrivée par la Poste.

Mais avant cela (notez ce sens aigu du suspense) quelques nouvelles du projet en lui-même.

Le tome 1, d'abord, car ça faisait longtemps.
La chose se résume simplement : un autre exemplaire est allé alourdir la bibliothèque de quelqu'un récemment.
Le pauvre malheureux (innocent encore), se réjouissait d'avance à l'idée de l'emporter en vacances. Hum.
J'espère qu'il ne part pas à la mer.
Dangereux ça.
Pourquoi? Eh bien voici :

Nous pouvons d'ores et déjà définir deux groupes de "lecteurs LDT".
Il y a le groupe A dit "groupe de l'implosion cérébrale". Il rassemble ceux qui stagnent désespérément dans les 100 premières pages. La légende raconte qu'après s'être aperçus qu'une substance visqueuse s'écoulait de leur oreille droite, leur médecin de famille leur aurait formellement interdit de poursuivre leur lecture plus avant. "Question de survie" qu'il aurait dit. 
C'est pour ça que j'ai peur pour la mer.
Non, parce que l'enfant merehdian, c'est un coup à s'foutre à la flotte!
Je le vois déjà, ce pov' vacancier, en surchauffe sur sa serviette, puis sa femme qui s'exclame : "Hiiiiii! Chériiiii!!!! Tu fumes par tous les orifices!!!! (hum)
Le voilà qui s'élance , livre à la main, se jette dans la grande bleue afin de rendre sa température corpo-cérébrale à un niveau vivable et là... C'est le drame! Les 600 pages, telles une impitoyable enclume, l'entraînent par le fond!!!!!
Des images... Terribles.

Ensuite, il y a le groupe B, celui auquel notre président adoré songe à accorder très prochainement la médaille du mérite, j'ai nommé, le "groupe chapitre 5". Ce sont les chevaliers de la centième page, les farouches gladiateurs de la longue phrase, les militants pro-contemplation.
Ils l'ont fait, ils ont réussi à se mettre dans l'étrange bain LDT, ils existent, alors... Ouvrez l'oeil o_O.
Ils peuvent être n'importe où... O_O
Ne vous retournez pas!!!!!!

Bref, le tome 1 vit sa vie (et il va continuer dans les prochains mois...), alors souhaitons lui bonne chance pour la suite.

Le tome 2, c'est l'enfant terrible de la fratrie en ce moment. Il pèse 450 pages (on n'arrive déjà plus à trouver de p'tit body à sa taille) et il est très exigeant.
Nous en sommes au chapitre 14 et force est d'avouer, c'est plus difficile que pour le tome 1.
C'est un peu comme un château de cartes. Les fondations, ça va, on les dresse relativement tranquillou, mais plus ça s'empile et plus ça vous flanque des sueurs froides. Et plus le château monte et, somme toute, commence à ressembler à quelque chose, eh bien plus il menace de se casser la figure à tout instant.
Mangifique métaphore O_O'
N'empêche, c'est vraiment le sentiment actuel. L'histoire devient très compliquée ('fin bon, faut pas croire, on s'en doutait, hein) et ce n'est vraiment pas le moment de se prendre les pieds dans le tapis.
Et dire que pour l'impression, nous sommes limités à 700 pages... Et dire que par conséquent, il n'en reste que 250 pour finir ce tome...
Je n'aurai qu'un mot : ARGH! ça va faire court!

Mais stop aux argh!
Place aux rooooohhhh!

RRRRRRRRRRRRRROOOOOOOOOOOOOOOOHHHHHHHH!
Comme nous l'évoquions au début de cet article, nous avons reçu une petite surprise par la Poste, laquelle surprise a sa place, oui oui, sur ce blog.

Car parmi les fidèles de cette antre de la digression, il y a une illustratrice / bédéiste / sculptrice (sculpteuse? euh... Sculptateuse? Sculptationnaire? ... Trifouilleuse de choses molles?? -_-' Allons! Fi de l'exactitude orthographique! Choisissez le terme que vous préférez! Hop!).
Et cette demoiselle nous a fait, à l'insu de notre plein gré, ce que je qualifie de "cadeau crocro".







Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article