Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 01:34

Le blog LDT va s'enfoncer plus avant dans le brouillard. Vous le trouviez déjà difficile à comprendre, pour ne pas dire flou, pour ne pas dire impénétrable ? Rassurez-vous, cela ne va pas s'améliorer. Youpi-ha, youpi-hey.

Aujourd'hui, nous vous livrons une nouvelle interview de lecteur. Ainsi que nous l'avons fait en retranscrivant les premières, il va nous falloir contourner les points par trop explicites. Et comme les deux prochains lecteurs dont nous vous livrerons les impressions sont de fins analystes/psychologues (non, ne rougissez pas, ne soyez pas modestes), les spoilers sont nombreux au fil de leurs réponses. Nous voilà donc acculés à commettre un nouveau délit d'initiés, donnant ainsi aux autres visiteurs de ce blog la sensation de regarder un film sur Canal Plus sans décodeur. Abstrus et crispant.

Nous nous excusons aussi auprès des lecteurs de LDT pour la démystification honteuse induite par les paraphrases nécessaires à taire les identités/faits, et le ton très "chef indien" que cela va tout à coup générer.

Mais soyons sincères. Pour nous, c'est très poilant.

 

Merci beaucoup à celui que nous surnommerons affectueusement Ryuk pour avoir pris le temps de remplir ce petit questionnaire (on a failli opter pour le sobriquet de David Guetta, en référence à ce-que-tu-sais-qui-est-fluo), mais diantre, nous t'estimons par trop, ami.

 

 

 A la fin du livre, quelles ont été tes impressions ?

La scène de départ de [Rebelle Botaniste] révèle la véritable personnalité des personnages.

Alors que [Vieux Garçon Austère] assume finalement son rôle de « père » vis-à-vis de lui, [Fils Prodigue] n’assume pas du tout celui d’ami… alors que j’avais pensé que le contraire se produirait…

Arrivé à la fin du premier tome je me suis donc rendu compte que je connaissais finalement assez mal les personnages, leurs réactions sont donc assez réalistes car inattendues…


Notre grande marotte : trouves-tu les personnages stéréotypés ?

Pas du tout, comme je l’ai développé plus haut, les réactions sont étonnantes comme dans la réalité, les personnages ne sont pas linéaires… ils sont complexes et ça les rend intéressants… enfin on verra par la suite (je veux pas vous mettre la pression mais bon…)


Un qualificatif pour définir l’ambiance ?

Intriguant…

Il y a une grande part de mystère autour de [Rebelle Botaniste]…


As-tu vraiment ressenti ça comme de la Fantasy ? (question piège, urffff)

Oui mais la part de fantastique est assez faible pour le genre.


En regardant les illus LDT après coup, qu’en penses-tu ?

Je trouve les personnages de [Vieux Garçon Austère], [Patriarche Gauche Caviar] et [Capitaliste Lunatique] terriblement jeunes par rapport à la représentation que je m’en étais faite…


Quels sont pour toi les personnages emblématiques ? Et pourquoi ?

[Rebelle Botaniste], sorte de héros et anti-héros en même temps, c’est assez bizarre…

[Misanthrope Forestier], je sais pas trop pourquoi, je lui sens un gros potentiel de héros…

[Vieux Garçon Austère], qui est parfait en terme de droiture et de fidélité, et qui, pour un homme de son ethnie,  est bien moins soucieux du regard des autres que la normale…


Le livre est long… Trop long ?

Non, c’était très bien justement.


Soyons réalistes, il y a forcément quelque chose qui t’aura déplu. C’était quoi ?

Je trouve [Fils Prodigue] assez con finalement, je suis assez déçu de ses réactions… Ce personnage m’est finalement assez antipathique… Mais ça c’est l’histoire pour le reste rien ne m’a spécialement déplu.


Un mot de la fin ? Une synthèse sur tout cela ?

C’est bien, j’ai hâte de lire la suite. Je pense qu’il faudra plusieurs tomes pour avoir assez de recul.

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 20:06

Bonjour à tous, toutes, amis, ennemis (qu'est-ce que vous faites là au juste ? o_O), humains, animaux, rongeurs et bactéries.

En automne, tombent les feuilles mais bourgeonnent les blogs. Ou, dit de façon plus prosaïque, v'là enfin une mise à jour, boudiou, c'tait long on a failli attendre sacrebleu ! (avec l'accent campagnard de bon aloi, svp).

 

Cette mise à jour aura peut-être une saveur de déjà-vécu pour les habitués du blog Winds of Time, mais elle est pourtant incontournable. Car s'il est un endroit où doit s'exposer ce genre de teaser, c'est ici.

Voici donc le trailer, éphémère à une point quasi subliminal, présentant une première impression du futur artbook que nous concocte le Nalex pour notre univers LDT chéri.

Il faut dire, il commence à y avoir à faire. Les personnages, leurs environnements, leurs cultures... tout cela ne cesse de s'étoffer au fil des pages. Suffisamment pour occuper un artbook en tous cas.

Les yeux véloces verront plein de choses intéressantes. Les yeux avertis des lecteurs reconnaîtront sans doute des détails familiers. Les yeux connaisseurs ne manqueront pas de relever une information enthousiasmante au sujet de la préface. Les yeux myopes, enfin, devront s'approcher un peu. Les yeux fermés auront du mal, en revanche.

 

"Pour des raisons de copyright vis à vis de notre fuutur maison d'édition, celle-ci a été retiré"

 

 

Pour finir, un point sur le livre lui-même : les 500 et quelques pages existantes de "Rédemption" sont actuellement gardées sous haute surveillance, scrutées, analysées. Notre vraie vie d'illustrateurs nous empêche actuellement de poursuivre l'écriture (hélas ! HELAS !), mais nous préparons la reprise, en repérant les arêtes sur lesquelles nous donnerons les premiers coups de burin qui marqueront la finalisation de ce tome 3-A, prenant des notes pour la suite, apportant les premières corrections.

 

Peuples LDTiens, nous nous ennuyons bien de vous...

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 23:38

Le texte mis à part, le moyen le plus sûr de se rendre compte du chemin parcouru au sein d'un projet d'aussi longue haleine que LDT, ce sont les illustrations.
Par elles, outre les progrès propres au dessinateur en chef (que nous ne présentons plus), l'on peut constater l'évolution de l'univers en lui-même, ne serait-ce que grâce à la densité que prennent les personnages sous le crayon.

Il me semble l'avoir déjà dit dans un Jour antérieur, mais j'ai été très impressionnée par la toute dernière série des crayonnés réalisés par Alex. Nombre d'entre eux sont encore cachés dans nos archives et ils montraient, soit des personnages peu ou jamais repésentés jusque-là, soit des "sommités" parmi le large casting.
Lesquelles sommités constituent donc les meilleurs témoins de ce chemin parcouru.
Imprégnation de l'histoire, force de l'habitude, maîtrise technique accrue (ou tout ça en même temps ?), le fait est que l'enjeu à présent n'est plus de savoir si les illustrations ressembleront au personnage tel qu'il "devrait" être, mais bien de constater quel nouveau degré de véracité elles vont encore atteindre.
Plus ça va, plus il me semble que les dessins vont se mettre à bouger et à parler (et le tout, sans plus de substances illicites qu'auparavant, sisi !). Mais surtout, ils deviennent toujours davantage, indubitablement, les reflets d'une exactitude absolue des personnalités qui parcourent les pages. C'est à la fois bizarre et exaltant, et c'est surtout très addictif !
Le dessein ultime ? Faire fortune et ainsi Alex pourra dessiner du LDT à temps plein et moi je pourrai baver tout mon saoûl (mais pas directement sur les feuilles, hein. A côté, dans un bol.)
Nous finirons la réflexion du jour en citation ^.^

"Cette vie artistique, que nous savons ne pas être la vraie, me paraît si vivante et ce serait ingrat que de ne pas s'en contenter."
Van Gogh

 

*illustration retiré*



 







 

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 11:41

Je ne sais même pas si ça s'écrit comme ça, ni même si ça existe vraiment, en fait !!!
Ma grand-mère appelait mounac des trucs en général petit et mignon, comme des playmobils ou toute autre figurine pour les enfants, genre les "petits baigneurs" (c'est moche, un p'tit baigneur -_-')...
Où donc vous mène cette tranche de vie, me demanderez-vous ?
Simplement, le jour 81 est le jour des mounacs sur LDT, la bonne blague.
Les plus assidus d'entre vous se souviennent du jour 45
nous avions eu la bonne srprise de recevoir une surprise.
Ce que l'Histoire (avec un grand H ne dit pas, c'est que la "responsable" ne s'en était tenue là, mais à notre demande cette fois. Je passerai les détails sous silence (on va encore s'humilier), le principal étant que Stèph a donc eu la grand gentillesse d'élargir le casting des mounacs avec ses p'tits doigts très habiles.
 

Nous avions pris ces photos depuis bien longtemps, ne restait plus qu'à leur dédier un jour du blog. Et celui qui craque pas parce que c'est cromimi sera mis dans un cachot très lugubre et très sale dans lequel croupit un vieillard très pervers qui n'a pas eu de contact humain depuis trois décennies
.

Et oui.



*Photos retirés*










Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:54

80 ! Voyez-vous ça ! Ce blog a commencé depuis 80 articles et je le trouve toujours aussi jeune, fringuant et dynamique. Il a l'oeil vif, le poil brillant, de bonnes dents !

80, c'est un chiffre rond et somme toute, l'occasion idéale pour le propos de cet article.
Il va s'agir ici de faire une photo de groupe de la collection LDT, au complet cette-fois. Lors du jour 79, nous nous étions concentrés sur l'édition kauléktor, parce qu'elle le vaut bien. Aujourd'hui, la famille est réunie, avec un petit nouveau que nous avions rapidement évoqués précédemment, avec notre air entendu et mystérieux qui vous est désormais coutumier.

Passons dès à présent au vif du sujet !


MAJ-fev2010_6.jpg


Comme c'est joli !  Voilà, ils sont tous là, tout ce qui "existe" en termes de formats et d'ouvrages à ce jour : les versions pocket des tomes 1 et 2, la version kaulèktor du tome 1  en couverture souple et le premier p'tit artbook. Une autre version kaulèktor de l'Enfant Merehdian est sur le feu, mais celle-là aura une couverture rigide avec une jaquette à rabats, normalement.

MAJ-fev2010_5.jpg


Intéressons-nous à l'artbook-mini. Il présente la même couverture que l'Enfant Merehdian pour la raison qu'il traite essentiellement de l'évolution graphique de certains de nos personnages principaux depuis le début de l'aventure. S'il s'agit de commencer par le début, cette affiche-là est encore la plus adéquate. Nous étions ravis de la qualité d'impression, la seule, finalement, qui ne comportait aucun bémol à l'inspection finale. Mais d'aucun dira que c'est parce que nous sommes perfectionnistes ^^

MAJ-fev2010_4.jpg


Le 4ème de couverture, flouté avec soin... *rigole*  *ne se lasse pas de ses propres névroses*




MAJ-fev2010_1-copie-1.jpg


Maintenant, imaginez ce que donnera la collection une fois la saga achevée, avec ses 32 tomes et ses 96 artbooks ! UUUURRRRFFFFFFF. Nous ferons le bonheur de conforama -_-'

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 13:39

Salutations, voyageur !

Assieds-toi sur cette chaise et point ne t'alarme de ces cinq tours de corde par lesquels nous te saucissonnons ! C'est juste histoire de nous assurer que tu ne prendras point la fuite avant la fin de cet article.
Déjà, nous te laissons entrer gratuitement, alors hein...

Ainsi que le titre le laisse présager, cet article trouvera sa suite dans le jour 80. Nous allons traiter en deux fois d'un sujet on ne peut plus crucial : le livre version papier ! Rétrospectivons (néologisme ?) un peu tout ce qu'il existe à ce jour en termes de supports concrets pour LDT.

* 1 version de l'Enfant Merehdian en format pocket et couverture blanche
* 1 autre version de l'Enfant Merehdian en grand format et couverture noire dite "kaulèktor"
* 1 version de Des Certitudes en format pocket couverture bleu-vert sombre (la version grand format kaulèktor est en préparation)
* 1 petit artbook (eheheheheh, ça vous la coupe , ça, hein ? On s'était bien gardés de vous le dire, hein ? Gnénéééééééé)

Aujourd'hui, nous allons nous intéresser au kaulèktor de l'Enfant Merehdian, dont nous avions les photos sous le coude de longue date sans jamais trouver le temps de préparer l'article. Voici donc, en images :


5-copie-1

Commençons par la couverture, soyons conventionnels. Ce grand format est en fait bien plus confortable à la lecture, quoique plus lourd, car la reliure est plus maniable. Et ce noir et or, c'est très chic ^^ Nous étions très contents du résultat.


4-copie-1



La tranche. Si la charte change sensiblement avec les éditions kaulèktor, nous conservons en revanche le portrait et le logo de la tranche, à cause de leur rapport avec le récit en lui-même et qui demeure le fil conducteur, toutes éditions confondues. Car il faut dire que le choix des illustrations de tranche est toujours mûrement réfléchi, nous ne nous contentons pas de tirer un personnage et un logo au sort ! Un peu de perfectionnisme, que diable !

3-copie-1


Et le 4ème de couverture... C'est là que la charte a vraiment changé. L'agrandissement du format nécessitait un habillage plus élaboré, sans quoi ça aurait fait vide. Nous avons donc travaillé sur la base géométrique que l'on retrouve comme une constante dans les design de LDT et inséré un logo qui nous paraissait particulièrement représentatif de ce tome.  Ce choix esthétique est lui-aussi, vous vous en doutez, en relation directe avec le récit.
Quant à la taille du code-barre, malheureusement, nous n'avons pas eu le choix. Cela nous a été imposé par Lulu. Du reste, il est factice. Mais pour une obscure raison, il était impossible d'imprimer un livre en ce format sans placarder un code-barre. Mystère...

8.jpg


La page de garde, évidemment. La mention "édition complétée 2009" se justifie bien au-delà du simple format et de la couverture. Cette édition-là comporte un livret d'illustrations + une hiérarchie de caste que ne contient pas l'édition pocket. De vrais ajouts, donc, pas juste des suppléments symboliques ^^


1-copie-1


Voici d'ailleurs la page de garde de cette fameuse nouvelle section...

2-copie-1


... et un minuscule aperçu de son contenu. L'annexe contient des commentaires d'Alex en rapport avec son travail graphique. Il explique entre autres son approche vis à vis des différents personnages, la manière dont il les perçoit et comment cela aura influencé ses dessins.


7


Et allez, comme on est pas chiens, voici un petit extrait de texte...
...
...
Ah non.
C'est flouté on dirait.
Ah bah, crotte de chavrou alors... :p

Mwahahahahahaha

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 21:42

ATTENTION ! NOUS DECONSEILLONS FORTEMENT A CEUX QUI SE PREPARENT A LIRE "DES CERTITUDES" DE PARCOURIR CET ARTICLE. UN GROS SPOILER POURRAIT BIEN VOUS PIQUER LES YEUX ET GACHER UNE IMPORTANTE "SURPRISE".


Après cette rougeoyante introduction, nous souhaitons bien le bonjour aux lecteurs qui n'ont pas fui ventre à terre.
Vous avez bien fait de rester (ou de décider sciemment de vous gâcher un événement majeur du tome 2, même si, à votre place, je sangloterais sur mon manque de volonté effarant).

Il y a des avantages à se contreficher éperdument des spoilers, car cet article sera riche.
D'abord, et là c'est toujours un moment important, il va révéler le titre du tome 3.
A priori, ce sera d'ailleurs un des deux titres du tome 3. Au rythme où le volume avance, il sera plus épais que les précédents. Comme notre imprimeur n'autorise qu'un nombre de 700 pages au maximum, il est fort probable que nous devions procéder en deux fois. Donc, deux tomes qui n'en forment qu'un. Pourquoi ne pas faire de la seconde moitié le tome 4, tout simplement ? Eh bien parce que nous avons à coeur que l'histoire se découpe par "groupes d'événements". Si le groupe d'événement prévu pour un tome n'est pas achevé à la fin de ce dernier eh bien... c'est que le tome n'est pas achevé, tout simplement !
Deux parties donc, avec deux sous-titres distincts, histoire de compliquer encore plus l'affaire !
Ah ! Un titre ! Enfin ! Depuis le temps que ce tome 3 -partie 1, donc ^^- se faisait appeler LEUTROUA, ça commençait à bien faire. Terminé !
Le papa de LDT a tranché ! (avec sa noble rapière)

Ce sera "REDEMPTION"

Ah oui, c'est qu'on touche aux choses sérieuses et ça se sent dans les titres !
J'ai déjà hâte de voir ce que ça donnera sur la couverture...

Parlons de couvertures... Et si on en publiait une ? Ici, maintenant, sur ce blog ?
La logique voudrait qu'il s'agisse de celle de Rédemption (ronronron *bave*), mais non. Nous aimons à nous singulariser. Ainsi, ce sera celle du tome 4.
Pour l'heure, c'est un montage sous la forme d'affiche, qui montre en fait l'illustration de l'édition collector, dans la lignée de ses homologues dans les tons ocres/terriens.
Elle en dit long à elle toute seule et laisse déjà présager du contenu du livre...
Alex a un peu "arrangé" le texte d'accompagnement qui, dans sa version originelle, celle qui hante nos ordis personnels, déroge nettement à la politique "on ne dit rien on cache tout". Imaginez, si nous l'avions laissée telle qu'elle, vous auriez presque pu savoir QUI est vraiment cet énigmatique personnage aux yeux bleus désormais bien connu de ce blog. C'eût été dommage, n'est-ce pas ? 

tome-4-basse-def.jpg

Mais ce n'est pas tout !
Voici une représentation toute nouvelle du même personnage. L'attitude est assez surprenante, et du reste, elle m'a personnellement beaucoup surprise. Jusqu'ici il apparaissait plutôt sous son jour énigmatique, sombre, à moitié caché derrière ses looongs cheveux. Mais c'était sans compter sur de nouvelles explorations d'Alex qui, a mesure qu'il prend de l'expérience avec le design des protagonistes, commence à les entraîner sur des voies expressives aussi variées que dans l'histoire.




N'est-il pas superbe ? J'en ai fait mon nouveau fond d'écran, car, d'une part, je ne me lasse pas de le regarder et d'autre part ce dessin m'inspire énormément.

Ooooooooooooooooooh, mais ce n'est pas le seul, et ce n'est pas encore fini.
Alex a beaucoup crayonné ces temps-ci. Tous les dessins ne seront pas présents dans cette mise a jour, néanmoins, il a préparé un florilège de ceux qui comptent parmi les plus marquants de la nouvelle série. Une petite compo, avec tout plein de têtes connues.
 Nous avions annoncé d'autres évolutions dans son design, voici la plus récente. Et chaque nouvelle étape lui fait gagner en force et en présence. Et chaque étape, réussit à surpasser la précédente, ce qui est une gageure en soi !
J'en ai les yeux qui pétillent. ^^
Au centre eh bien... Vous en reconnaîtrez un, sans doute pas le second dont nous n'avons que très peu parlé sur ce blog. Admirez au passage l'excellent nouveau costume de notre énergumène aux yeux bleus...



aficche-ldt-final2-sll.jpg


Je crois qu'à ce stade, le mieux que je puisse faire est vous inviter à vous attarder sur tout cela et tourner pour aujourd'hui le robinet haut-débit de mon blabla.

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 12:15

Je commencerai en me dédouannant pour le jeu de mots du titre qui n'est pas de moi.
Il aurait pu, il est bien vaseux, mais c'est en fait au sieur Nalex qu'on le doit et il eût été dommage qu'il ne récolte pas la juste récompense de son bon mot -_-''''
Nous avons dans l'idée de publier bientôt un recueil de nos meilleures blagues ldtiennes. Oui, y'en a marre de se taper des centaines de page d'écriture "sérieuse". On laisse tomber la saga et on se fait une version de l'univers à la sauce Naheulbeuk.



Aaaaah oué, je m'y vois déjà (même si je trouve que rien que sur cette image, y'a déjà trop de filles pour être vraiment fidèle à l'univers. Mwaaaaahhhhhhhhhhaaaaaaaaaaaaahhhhhh ).

Bon, à part ça.
Dans la suite directe de l'article précédent où il était question de la finalisation du livre (parti chez l'imprimeur hier), voici venir sous vos yeux éberlués la couverture du tome 2  (intégrale, la chaaaaannnnncccce).
Vous admirerez la zone floutée et notre inébranlable politique anti-spoilers. Je trouve que nous mériterions de recevoir le trophée bloggien de la plus formidable langue de bois.
Héhéhéhé.




Aurevoir le blanc ééééblouissant du premier opus, nous avons cette fois opté pour une teinte plus sombre (mais pas négative pour autant, admirez la nuance, passez-moi l'expression. XD)

L'illustration, quant à elle, remplit son office de la même manière que celle du 1, à savoir qu'elle se base selon un point de vue de l'histoire que le lecteur même n'est jamais amené à avoir. Elle se base sur un "fait" qui s'est effectivement produit, mais "hors-champ", si vous voulez.
Je ne sais pas si Alex se cantonnera à ce genre d'interprétations, il est totalement libre sur ce point. En tous cas, j'ai beaucoup aimé ces deux choix consécutifs (et suis dévorée de curiosité quant à savoir ce qu'il prépare pour le 3 !!)


Mettons à présent les deux premières couvs ensemble, histoire de voir comment c'est joli :






Ooooooooooooooooooooooh. Comcébooooooooooooooooooo.
J'ai hâte de les ranger côte à côte sur l'étagère ! ^^
Ah, les plaisirs simples de la vie... -_-'


Huhu.
Hu.

Huhuhuhuhu.

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 18:08

Mais siiiiiiiiiiiii ! Siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Faut pas s'énerver !

Glorieux mois de novembre qui voit s'achever les corrections du tome 2 "Des Certitudes".
Voilà, c'est fait. Relectures, salves de corrections, puis mise en forme et traque des coquilles. Tout cela est terminé pour ce second opus. Le processus fut bien plus long que pour "l'Enfant merehdian", puisqu'il a pris pas moins d'un an !
Alors inutile de vous décrire le contentement d'en être parvenus au terme !

Le PDF est beau (enfin, aussi beau que le précédent, puisque c'est strictement le même). La couverture n'attend plus que sa touche finale en provenance de la trousse-merveilleuse d'Alex (nous la posterons sur le blog quand elle sera terminée.)
Cela fait, les premiers exemplaires en format de poche partiront en impression (au Royaume-Uni, cette fois) et restera à croiser les doigts pour que l'imprimeur ne soit pas du dernier des foireux !
Mais chaque chose en son temps. Pour l'heure, le temps est à se réjouir et profiter de la sensation de fierté, intacte par rapport à cette même phase pour le tome 1. Fierté d'un certain accomplissement, fierté d'une immense somme de travail élaguée avec soin, fierté de voir un nouveau pan de l'aventure atteindre sa forme aboutie.

Y'a pas, la passion pour ce projet, loin de tarir, ne fait que croître !
Alors les premiers livres que nous recevrons auront aussi droit à leur gros câlinou. Je vais encore m'humilier en les tripotant amoureusement du matin au soir.
Chacun ses petites tendances, que voulez-vous -_-

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 16:11

Un blog peut avoir le nez qui coule. C'est ce que nous avons découvert avec un certain effarement au moment des retrouvailles avec le nôtre. Y'avait de la gelée de pixels partout, c'était immonde.
Nous lui avons donc expliqué que loin des touches ne veut pas dire loin du coeur, qu'en coulisses nous continuions à travailler de sorte à lui donner de quoi grandiiir, grandiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir.
Nous lui avons aussi expliqué que papa et maman doivent travailler des fois. Des fois. Histoire de dire, quoi.
Nous revoilà, blogounet, alors sèche ces grosses larmes et fais pas ch****.

Alors.
Le jour 75 est placé sous le signe de l'action ! ACTIIIIIIIIIIIIOOOOOOON !

Nous revenons fièrement avec, dans notre escarcelle virtuelle, une toute nouvelle interview de lecteur !
Oui ! D'autres personnes ont terminé LDT (3 récemment, pour être précis ! You-piiiiii !) et nous avons recueilli les impressions à chaud de la première de ce glorieux nouveau trio.
Les deux autres nous ont aussi rédigé leur retour, mais nous ne nous permettrons pas de les transcrire ici. ça nous paraîtrait bizarre de publier des courriers qui nous étaient initialement destinés à titre personnel.
Ce que l'on peut en dire, c'est que leur contenu nous a fait à la fois halluciner et chaud au coeur. Tirez-en vos propres conclusions !

La victime de cette interview a constitué l'étonnement absolu de notre fin d'année !
Elle semble être devenue à peu près
aussi doppée au LDT que nous (c'est vrai que ça a une consonance de substance illicite, ces initiales !). Vous n'imaginez pas les conversations interminables que nous avons eues ensemble à ce sujet ! De quoi nous faire tomber les yeux des orbites. On s'attendait à tout sauf de telles manifestations d'enthousiasme. Merci à elle, du fond de nos petits coeurs mous.

Voici donc le compte-rendu.

A la fin du livre, quelles ont été tes impressions ?

 

Oooh c’est simple : j'ai ressenti que j'avais envie de lire le second ! Et que j’avais hâte de connaître la suite.

Bon, c’est vrai, il y avait l’annexe qui rallongeait un peu le plaisir… D’ailleurs, j’ai aimé cette annexe, car elle permet de comprendre pas mal de choses au sujet des personnages impliqués, des choses qui ne sont pas forcément explicites dans le livre même.

Pour en revenir à la fin à proprement parler, on sent que ce n'est qu'une parenthèse avant autre chose. Comme partir pour mieux revenir. Certains événements m'ont semblé juste… inacceptables !! Je ne PEUX PAS concevoir que ça se passe comme ça ! Et si jamais ça se confirme dans le 2, j’engueulerai les auteurs. Non mais.

 

 

Notre grande marotte : trouves-tu les personnages stéréotypés ?

 

Disons qu’on est assez loin d’une histoire manichéenne. Impossible de cataloguer le camp des « méchants », celui des « gentils ». Du coup, impossible aussi de ne pas trouver de l’intérêt à chacun. Tous ont un rôle, quelle qu’en soit l’importance. Au final, on se dit qu’il est vraiment impossible de se passer de n’importe lequel d’entre eux, même les plus secondaires. Je les ai tous trouvés attachants. Très différents les uns des autres aussi. Alors évidemment, la sensibilité de chaque lecteur va entrainer des préférences, en rapport avec la description physique notamment… Héhé.

(Note d’Alex & Mag : wah l’allusion à peine vuuuue ! )  

 

 

Un qualificatif pour définir l’ambiance ?

 

Ah j’aime l’ambiance ! C’est bien comme qualificatif ça ?  Tout au long de l'histoire, j'ai littéralement plongé dans un autre monde. De lire LDT, ça m'a procuré une sensation vraiment agréable, je n’avais qu’une envie, c’était de retourner dans cette cité entre chaque lecture. On s'y sent inexplicablement bien. Si on pouvait entrer « pour de vrai » dans le livre, je l'aurais fait très volontiers !

Quand l'écriture est à mon sens de qualité comme ici, ça génère le même sentiment qu'un film dans lequel on a parfois l'envie de se projeter, d’aller rejoindre les personnages pour pouvoir les observer, et les regarder vivre.


 

As-tu vraiment ressenti ça comme de la Fantasy ? (question piège, urffff)

 

En réalité,  je ne pense pas avoir jamais lu de Fantasy. Du coup, je n'ai pas de réel repère de lecture pour dire si LDT est ou non de la Fantasy.

Les personnages sont très réalistes pour commencer. De ce que je sais de la Fantasy, les protagonistes y répondent davantage à des stéréotypes que là on ne retrouve pas.

Il y a néanmoins certaines manifestations [note d’Alex et Mag : nous avons censuré la partie détaillant la nature de ces manifestations] qui dans ce contexte, néanmoins, n'apparaissent pas décalées. Je crois que c'est tout le réalisme établi en amont qui aide justement à faire "passer" les interventions relevant davantage du Fantastique. C'est traité de sorte à ce qu'il n'y ait pas d'incohérence, malgré le caractère un peu surréaliste de ces événements. Les réactions des personnages, logiques, très humaines, permettent de s'identifier et d’intégrer les choses… quelles qu’elles soient !

 

 

En regardant les illus LDT après coup, qu’en penses-tu ?

 

J'aime beaucoup l’illustration à la base. En librairie, c’est la beauté de la couv qui chez moi motive l'achat du livre.

Alors déjà, pour LDT, les couleurs de la couv correspondent très bien aux ambiances du livre. En cela, rien que la couv est une réussite à part entière. Elle ne ment pas sur le contenu du roman, on s'y retrouve à la lecture. Les couleurs, les tons froids, l’atmosphère... C’est tout à fait ça.

Ensuite, par rapport aux illustrations de personnages, j'avais essayé d’en faire abstraction pour laisser libre cours à ma propre imagination. Mais j'avoue qu'elles continuent d'exercer une influence pendant la lecture. Parce que, y'a pas à dire, ça correspond tout de même énormément au texte. Par exemple, la bestiole, appelons-la comme ça ! [Note de Mag et Alex : on parle de CETTE bestiole] Eh bien, j'ai voulu me l’imaginer moi-même. Je vous garantis que ma lecture l’a rendue en fait encore plus flippante qu'elle ne l'est déjà dans les illustrations ! Et ça, faut le faire !
Une chose complète l’autre. La lecture donne une dimension émotionnelle supplémentaire évidemment encore plus forte, de ces sensations trop viscérales pour pouvoir être captées en entier dans une seule illustration.

 

 

Quels sont pour toi les personnages emblématiques ? Et pourquoi ?

 

AAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Alors !

[Rebelle Botaniste] pour commencer : c'est l'élément premier de l'histoire à mes yeux. Celui par qui tout commence et tout se développe au fil du roman. Et puis [Rebelle Botaniste] c'est [Rebelle Botaniste], quoi !

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Rebelle Botaniste !

(soupir)

 

[Note d’Alex et Mag : nous avons essayé de restituer au plus fidèle, hein. Les exclamations et digressions (parfois douteuses, aaarrrrf ) en tous genres ne sont pas des rajouts arbitraires de notre part. U_U]

 

Ensuite, [Misanthrope Forestiiiiiieeeerrrrr] : viens on va se rouler dans la mousse à la rosée du matin, après avoir démêlé ton hallucinante cheveluuuure !!! [Nous avons censuré la suite. Ce blog a une certaine conduite à tenir O_O]

Physiquement, il est atypique et déjà par ça, il se démarque des autres personnages.

Je suis certaine qu'il va avoir une grande importance, alors je l’attends de pied ferme dans le tome 2. Le fait qu’on le voie si peu dans l’Enfant merehdian produit justement l’effet paradoxal d’attirer l’attention sur lui. Son apparition, même brève, ne peut pas être anodine… En tous cas je le souhaite ! J’ai envie de savoir ce dont il est capable, ce qu’il est capable d’affronter… Pour l’heure on ne peut que supposer.

 

[Fils Prodigue] : noooooooooooonnnn mais !

J’aime ce personnage ! Malgré certains travers, son côté hyper rigide à tous points de vue qui entraine chez lui des agissements pour le moins particuliers… [NDM&A : encore une fois, nous avons été obligés de ne pas rapporter certains propos, pourtant fort intéressants, mais qui en disent trop sur certains traits du personnage, selon les exigences de ce blog qui ne vous dit jamais rien et vous cache tout, vilain !]

Ce n’est pas tant qu'il est dur à cerner, il est juste tiraillé entre ses différentes tendances.

 

[Héritière Xénophile] et ce, même si elle n’a pas un rôle central. En premier lieu, on se l’imagine tellement jolie que rien que ça suffit à la mettre immédiatement en exergue.

Ses fréquentations aussi la mettent en exergue [NDM&A : grosse censure sur le détail des fréquentations].

On n’a pas vraiment d’attachement pour elle, mais pour les personnages autour desquels elle gravite. Ils font d'elle une personnalité qui intrigue, dont on se prend à vouloir connaître le devenir.

On sent qu'elle va encore évoluer et on a envie de connaître ces évolutions, ce qu’elle va apporter à l’histoire.

 

[Aspirant-Maton des Bruines] :

C’est le pote à [Misanthrope Forestier] !! J'adore comment ce dernier se comporte avec lui, à le taquiner gentiment, le rabrouer, j'aime beaucoup cette relation, elle est vraiment à part.

Ses décisions, même si on le voit peu, laissent augurer d'un rôle et peut-être pas des moindres. Il a sa contribution à apporter… Alors j'espère bien le retrouver dans le tome 2. [ton menaçant envers les auteurs]

 

[Vieux Garçon Austère], pour finir… Parce que sans lui… Eh bien c’est tout un fil central de l’histoire qui ne serait pas là.

 

 

Le livre est long… Trop long ?

 

Ouhla ! Le fait qu'il soit long ne m'a pas posé de problème !

Déjà je ne l'aurais pas lu si facilement ni si vite si ça avait ennuyeux ! Ce n'est pas mon genre de me forcer !

Voilà comment se passaient mes journées-types : entre 8h et 8h45 je lisais. Après je lâchais le bouquin en toute dernière minute pour aller au boulot ! Il me fallait ma dose au maximum !

Pas de temps mort, pas de chapitre ennuyeux.  C’est dire, quand je ne lisais pas, j'en rêvais la nuit !

Le soir, une fois les enfants couchés j'allais au lit de suite et hop ! J'y retournais ! J'aurais pu lire 8h par jour non-stop si j’avais pu. Je n'osais même pas l'emmener au travail de peur de le prendre et de ne plus bosser. Trop dangereux ! On peut facilement se faire licencier pour ça !! Et ça aurait été VOTRE faute ! Pire : le livre se serait corné dans mon sac ! Hors de question !

Votre question est nulle ! C'est quoi cette question ?

 

[NDM&A : on va finir par se faire tabasser avec cette histoire…O_o]

 

  
Tout cela est plutôt bon (pour nous !), mais soyons réalistes, il y a forcément quelque chose qui t’aura déplu. C’était quoi ?

 

Ce qui m'a déplu c’est la façon dont vous faites souffrir certains personnages, voilà !

C’est insoutenable !

[NDM&A : elle hausse le ton (on est au téléphone)]

Ils en bavent plus qu'il ne le faut !

Vous avez pas réfléchi à ce que vous avez fait hein !

Je n’ai pas apprécié !!!!!!

Désolée mais c’est tout, voilà ! C'est ballot hein ?  *rire sadique*

 

[NDM&A : on fera la prochaine interview avec un uniforme de foot américain]

 

 

 Un mot de la fin ? Une synthèse sur tout cela ?

 

Je vais vous dire : j'attends le tome deux en espérant qu'il arrive dans mes petites mains avant 2010.

Pour la bonne cause (et pour pas vous stresser) je serai patiente. Un peu.

*soupir*

Y'a pas le choix hein !




Bon, concluons en beauté cette interview qui restera un moment mémorable du blog (et encore, vous n'avez pas vu la demoiselle en question hurler - véridique - le nom d'un personnage par son balcon à 23h, dans l'espoir qu'il se rameute en bas de son immeuble. Nous si. On était là. Surréaliste O_O).

Pour notre retour en force, nous avons concocté une vidéo dont nous avions les éléments sous le coude depuis un moment. Manquait juste le temps de rassembler tout ça.

En unique avant-propos, nous tenons aussi à remercier l'auteur de la partie 3D, Alexis Flamand. Il a pris de son temps et s'est donné beaucoup de mal pour se conformer à nos descriptions. Nous lui sommes très reconnaissants de nous avoir offert ce magnifique cadeau, car c'en est un, et inestimable. Je crois qu'il est facile de comprendre pourquoi.
Nous nous sommes efforcés de mitonner un montage qui rende justice à cela.

A bientôt !





Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article