Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 12:24

Welcome back !

ça va ? Pas trop froid ? Pas chaud hein ?

Rien de mieux que quelques banalités pour démarrer un article en beauté quand on n'arrive pas à trouver une de ces amorces hautement spirituelles dont ce blog a le secret. Lequel blog est largement octogénaire à présent, rendez-vous compte.

Lors de ce jour 85 tout rond, c'est une mise à jour toute en féminitié que nous vous offrons, via une nouvelle interview de lectrice.

Alors non, soyez rassurés, nous ne payons pas les gens pour être indulgents avec notre prose. Non, nous ne rédigeons pas les interviews nous-mêmes non plus O_o

Ceci dit, c'est pas bête du tout ça... Et si on s'inventait un lectorat factice, hyper nombreux et entièrement acquis à note cause ? Mmmmmmmmhh *lueur avide dans les yeux*

...

On nous a déjà pris l'idée je crois, en fait. Pour l'anecdote (véridique), un jour j'ai même vu un "auteur" s'ouvrir un forum et discuter entre lui et lui-même sous le couvert de faux comptes, histoire de générer (enfin, tenter de générer...) un buzz énooooorme autour de son oeuvre qui ne l'était pas moins, à sa manière... -_-'

 

Pilou-Pilou49   dit - "Ce livre est génial"

Fifrounet          dit - "Il est plus que génial il est grandiose, achetez-le sur blublu.com

Admin              dit - "Merci beaucoup pour tous ces commentaires spontanés  et gratifiants. Je suis heureux comme une foufoute. Lol. Mdr. Xptdr."

 

 

Allez, allez, nous on est très fort, on a toute une armée de lecteurs, tant qu'on arrive même plus à les compter sans utiliser les doigts de notre deuxième main.

 

Nous laissons donc la place à notre douce M. et la remercions beaucoup beaucoup elle aussi d'avoir pris le temps de se prêter au jeu des réponses. L'âme des créateurs que nous sommes avoue s'être délectée de certains développpements ^^

  

Note : oui, le principe des paraphrases débiles continue, ce sera désormais une norme, alors autant s'y faire !!

 

 

 

A la fin du livre, quelles ont été tes impressions ?

 

J’ai été assez bluffée du début à la fin en fait…Je l’ai lu au départ avec beaucoup d’intérêt, parce qu’il s’agissait d'un livre écrit par deux amis, mais très vite tout ça s’est effacé devant l’évidence : c’était juste un roman, et un très bon !

 

 

Notre grande marotte : trouves-tu les personnages stéréotypés ?

 

Pas stéréotypés, juste cohérents. Et beaucoup sont même très surprenants, donc à l’opposé du stéréotype !

[Fils Prodigue] bien-sûr, le fils de bonne famille respectueux et ouvert, et dont on ne comprend pas le changement d’attitude à 180° vis-à-vis de [Rebelle Botaniste]… Vous n’êtes pas sans savoir que certains l’expliquent par une histoire d’homosexualité refoulée*, moi ce que j’en dis…^^ Bin en fait j’en dis que c’est plus compliqué que ça, et qu’en gros, même avec des prédispositions à la sociabilité, on ne revient pas sur une petite vingtaine d’années d’éducation [nom d'ethnie] …

En cela, [Vieux garçon Austère] est le seul [nom d'ethnie] « de souche » à vraiment accepter [Rebelle Botaniste], et oh surprise, il n’a pas grand lien avec les habitants de cette bien pensante cité, et se fiche de ce que l’on peut penser de lui…

[Rebelle Botaniste] est surprenant en tout…Il se dévoile au fil de l’histoire, et le lecteur doit se familiariser avec sa culture, ce qui est très intéressant.

Par contre, on a le droit de dire que [Séducteur en Goguette] est le stéréotype du personnage énervant que j’aime bien, non ?

 

 

Un qualificatif pour définir l’ambiance ?

 

Difficile à dire, il n’y a pas un adjectif qui me semble évident…Hum…Je dirais assez légère et enlevée au début, et un peu plus oppressante et sombre suite à un certain événement…

 

 

As-tu vraiment ressenti ça comme de la Fantasy ? (question piège, urffff)

 

Fantasy, Merveilleux…Oui, selon la définition première du genre…Pour moi ce n’est pas tant dû au fait que l’action se déroule dans un monde imaginaire, mais de voir ce monde basculer dans un imaginaire angoissant…A ce propos j’ai vraiment eu l’impression de deux parties très différentes, en gros jusqu’à la page 200, on assiste à une présentation du monde et des personnages, tout s’assombrit avec l’arrivée des bêtes et de la…chose. (D’ailleurs, cette chose me fait très très peur !)

 

 

En regardant les illus LDT après coup, qu’en penses-tu ?

 

Toutes les représentations sont en adéquation avec le texte. Je connaissais les illustrations avant de lire, et j’ai vite fait le lien avec les personnages principaux.

Pff, elles sont sublimes, que dire d’autre ???

 

 

Quels sont pour toi les personnages emblématiques ? Et pourquoi ?

 

THE personnage emblématique de ce tome est [Rebelle Botaniste], c’est évident. Parce que d’une certaine manière, tout tourne autour de lui…Et, ce qui est très intéressant, c’est que l’on a l’impression que les personnages se découvrent vraiment à son contact, c’est une sorte de révélateur !

Ainsi [Fils Prodigue] devient ambigu, [Héritière Xénophile] n’est pas la fille superficielle que l’on pense, [Vieux garçon Austère] a en fait des sentiments… Enfin, ce n’est peut-être pas propre à [Rebelle Botaniste], mais à tous les gens de son peuple et à leur désarçonnante ingénuité !

 

Ensuite [Fils Prodigue], pour les raisons évoquées plus haut, et [Vieux Garçon Austère]…Personnage très attachant, du fait de ses deux facettes…

[Séducteur en Goguette], dont je pense qu’il sera plus que le faire valoir sarcastique, facétieux et un peu vaniteux de [Fils Prodigue] !

Et je sens que l’on voudrait bien me faire parler de [Misanthrope Forestier], mais pour l’instant je n’en ferai rien !

 

 

Le livre est long… Trop long ?

 

Pour l’instant, je n’appelle pas ça un livre long…Quand on en sera au 10ème tome on commencera à en discuter !

 

 

Soyons  réalistes, il y a forcément quelque chose qui t’aura déplu. C’était quoi ?

 

Non, rien…Enfin si, bien-sûr je ne voulais pas que [Rebelle Botaniste] s’en retourne dans ses montagnes mais ça…Qui vivra verra !

 

 

Un mot de la fin ? Une synthèse sur tout cela ?

 

Pour finir je dirais que c’est un livre qui se lit très vite, l’intrigue est prenante, et l’on a vraiment envie de découvrir la suite.

Le vocabulaire et le style sont très soignés, ce qui ne gâche rien, et qui n’est pas si habituel!

Les personnages et leurs relations sont au centre de l’histoire, ce qui me plait !

 

 

*Cette sombre histoire sera élucidée dans une page cachée bientôt mise en ligne à l'adresse de certains abonnés de la newsletter, via un petit texte écrit de la main incisive et cynique d'un certain David Guetta...

 

 

 

Cet article a été rédigé sous le haut patronage de l'éminence cheyenne Nuage Dansant (ascendant éloigné du Nalex dont la généalogie a, rappelons-le, exhumé des souches amérindiennes, hugh !), chargé de valider la pertinence des appellations.

 

 

1655184770.jpg

 

 

 

 

 

Vous pouvez retrouver les autres interviews de lecteurs lors des Jours suivants :

 

JOUR 65

JOUR 75

JOUR 84

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article

commentaires

Magali B 22/10/2010 17:56


Ah là là, c'est donc Nuage "Dansant"... Moi qui croyais que c'était Nuage "D'encens"... C'est moins poétique!
"Séducteur en goguette", non mais quelle honte...