Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 13:39
Que faire ? Choisir la solennité ou une grosse et désordonnée explosion de joie ?
Essayons l’explosion :
BORD************************************************EEEEEEELLL !!!
Mmmmh… Pas très parlant en fait…
Voyons donc la solennité.
Bwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah-ah-ah-ah…
Heu, elle a le nez un peu dégoulinant, cette solution…
Bon, restons sobres, même si en réalité, à l’intérieur on se sent un peu sens-dessus-dessous.
Allez, ne dites pas que vous ne le voyez pas venir, depuis le temps qu’on en fait le décompte, surtout depuis le jourdouz, heiiiiiinnn ?
Voilà donc, nous y sommes le tome 1 de La Dernière Terre est terminé. Depuis hier, aux alentours de 23 heures pour être précis. ^^
L’émotion est grande de finir une chose comme celle-là, quand, je réalise, l’on pensait qu’elle finirait peut-être remisée aux côtés de ces projets dont nous avons tous la tête pleine sans jamais vraiment parvenir à trouver le temps, l’énergie ou la motivation sur le long cours pour les accomplir jusqu’à leur finalité. Evidemment, dans l’absolu ce n’est « que » le premier livre et le tome 2 est déjà en cours d’avancement comme il en existe déjà un synopsis très précis sur les six premiers chapitres. Mais tout de même, c’est un sentiment très particulier (et très nouveau, je vous assure !) que de mettre un point final à 660 pages de « vie commune » avec tout un groupe de personnages. Cela demeurera d’autant plus particulier que ce tome 1, c’est celui qui a vu nos protagonistes se construire, émerger de l’absolument rien et devenir nos proches abstraits. Cela pourra sembler un peu ridicule, mais il y aussi une sorte de sentiment de reconnaissance, envers eux, ces personnages. Un peu comme des compagnons de route pleins de bonne volonté, à la fois malléables et indépendants, mais si indéfectibles qu’il suffise de lire un mot ou de regarder une seule des magnifiques illustrations d’Alex pour qu’ils viennent se pencher par-dessus l’épaule et jouer les souffleurs de théâtre.
En ce jour c’est donc un grand sentiment de fierté qui l’emporte. Non pour la conviction quelconque d’avoir fait quelque chose de crrrrooooo chupppeeeeerrrrr, mais pour n’avoir pas failli.
Bon sang, vivement le tome 2, que tout recommence !
 
Ensuite, what is said is said. Nous avions dit que, dès que le tome 1 serait achevé d’écrire, nous donnerions la signification du sous-titre L.E.M.
Mais avant, procédons à un récapitulatif de vos spéculations. On a des champions dans le groupe.
Nous devons donc à notre Boolinette chérie les hypothèses suivantes : (lesquelles elle nous a livrées en précisant tout de même « soyons un peu sérieux », huhu ^o^)
*L’Entourloupe Magique (me demande en quoi ça consiste en fait de se faire entourlouper magiquement o_O)
*L’Antarctique Majestueuse (rrroooohh, la marche de l’empereur !!!)
*Les Eructations Malveillantes (j’avoue un faible pour celle-là, j’ai presque failli songer à changer le sous-titre réel à son profit, urrfffff)
 
Pour l’ami Bald, the choco warrior
*Les Errances Malheureuses (aaah, cette fibre poétique qui émerge même malgré lui J )
*Les Effroyables Mollusques (je vois ça d’ici !!!)
*Le Enième Morback (celle là, elle est sur le podium !)
*Les Entrepreneurs Maléfiques (mais que fait Julien Courbet !)
 
Et enfin Merlin, toujours présent pour ce genre d’exercices :
 
*Laminé, Esbrouffant Moustafa (mmmoonn diiieeeuu, et tout ça à jeun.)
*L’Escamotage merveilleux (serait-ce la suite de l’Entourloupe Magique ??? O_O)
*Les Enervantes Mirabelles (oui c’est vrai que, quand on en mange trop, c’est énervant pour les intestins *opine gravement*)
*Louis Emile Mireille (explication donnée par Merlin lui-même : « le nom d’un des protagonistes ? » Alors là je dis : fichtre ! Que n’y ai-je songé ! Non c’est vrai quoi, c’est la classe intégrale ! Allez Alex, on remplace tous les noms à coucher dehors de LDT et on puise dans le bon vieux folklore français !!!! :p )
*Les Embruns Manichéistes (on a dit pas de manichéisme Merlin, roooohhhh !!!! On t’envoie au coin, pour la peine !)
*L’Espoir Miroitant. (oui, y’a un peu de ça dans le fond. Mouaarrffff.)
*L’Etrange Mur (alors là je dis : pas maaaaaaaaaaaaaaaaaaaalllllllllllllll.)
 
Ahalalalalalalalalalala, tous ces efforts, et y’a personne qui chauffe !
Bon allez, on vous la donne la solution (histoire que vous puissiez comparer vos résultats, tout ça)
 
Le tome 1 s’intitule « L’Enfant Merehdian » (à prononcer mé-ré-dian ( « an » pas « anne »)).
 
Voilà, vous en savez des choses maintenant. Mais attendez un peu le jour 14, car si vous êtes sages (pas décret arbitraire), nous vous posterons le 4ème de couverture. Et alors là pour le coup, ça se préciserait sérieusement. Ou pas *tire la langue*

Mais que serait un jour de fête sans son illu? Alors, celle-là, j'y accole un avant-propos parce que je l'adore. C'est une des plus anciennes aussi, ce qui fait que les deux protagonistes ont évolué dans leur design depuis (pour voir le design actuel c'est ICI ). Mais déjà, il étaient magnifiques et déjà, pleins des nuances qui leurs sont propres. J'adore la composition, les attitudes, les expressions (c'est tellement eux, j'en rigolais bêtement la première fois que je l'ai vu!!!), j'adore aussi voir restitué le contraste coloré qui les oppose tous les deux. J'adore la différence de gabarits (parce que j'y tiens très fort, je suis un peu fétichiste là-dessus ^^) puis le petit détail qui tue dans la main du personnage de gauche ^^ Chaussez vos loupes. Non en fait ne les chaussez même pas, vous ne verrez rien!! Aaaaah ahahahahahahaha! *rire sardonique*
Bref, comme dirait l'autre : j'adoooooooooooooooooooooooooooooore.

LDT-C-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article

commentaires