Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 15:00
    Une nouvelle avancée entre le jour 5 et le jour 6. Des quatre derniers chapitres à écrire, n’en restent « que » trois, puisqu’un petit nouveau est venu, il y a deux jours, grossir un peu plus le fichier où le texte sera mis en forme pour acquérir son allure finale, telle qu’il apparaîtra à l’impression. Il nous a ainsi fait passer la barre désormais plus symbolique qu’autre chose des 600 pages. Symbolique car, au point où nous en sommes et au vu de l’incommensurable foule de choses qui restent à raconter, ce n’est plus une cinquantaine de pages de plus ou de moins qui changera grand-chose au fait que, de gentille petite barque facile à manœuvrer, cette entreprise s’est transformée en grooos paquebot dépourvu de direction assistée ! Il nous arrive désormais d’évoquer les débuts, toujours avec beaucoup d’amusement, et notamment, la façon dont les personnages ont évolué. Nous nous sommes rendu compte, par exemple, que certaines personnalités se sont carrément interchangées (sans que l’on sache trop comment, d’ailleurs. Des fois c’est à se demander si les personnages ne font pas les choses derrière notre dos – à surveiller ^^).
    Puis, de manière plus générale, les psychologies sont devenues… comment dire, autrement plus labyrinthiques qu’initialement prévues. A la relecture des chapitres les plus vieux (dont beaucoup ont soit été sauvagement remaniés ou purement jetés au feu), on se retrouve face à des archétypes relativement simples, immédiatement compréhensibles, et en cela, plutôt rassurants. Aujourd’hui, il est loin le bon gars plein de bonhommie, ou le p’tit ombrageux champion du laconisme (et j’en passe). Par conséquent, il est aussi loin le temps où il ne fallait pas mûrir longuement la moindre parole et le moindre acte sous peine de perdre le fil de caractères volontairement complexes, sciemment teintés d’incohérences.
Lorsque nous nous sommes demandé à quel genre appartiendrait L.D.T, nous n’avions qu’une certitude : c’est de la fantasy. Mais laquelle ? En étudiant les définitions, nous nous sommes rendus à l’évidence qu’il ne s’agissait ni de High, encore moins d’Héroic. La Light, n’en parlons même pas, L.D.T contient à peu près autant de burlesque que… qu’un truc qui n’en contient pas O_o.
    La Romantic fantasy, plutôt mouriiiiiirrr.
    L’Urbaine, la Science puis toutes les autres sous-sous catégories, pas moyen.
    Si l’on prend l’une des définitions de la Dark fantasy ( «la dark fantasy met en scène des héros amoraux, aux valeurs détournés et supprime souvent le manichéisme omniprésent en high fantasy » ) , on s’en rapprocherait davantage. Cela dit, elle sous-entend parfois certains éléments horrifiques ou l’idée d’un Mal qui prendrait le dessus… Le problème c’est que dans L.D.T, nous ne sommes pas de genre de considérations. Que faire !! *vent de panique*
Réponse 1 : s’en moquer éperdument. L.D.T refuse de rentrer dans une case ? Tant pis pour elle ! Ça lui apprendra ! Non mais !
Réponse 2 : inventer un super terme, une cholie case et pousser L.D.T dedans, sans quoi elle va prendre froid cet hiver. Et ce sera…. Psycho-fantasy ! Ouéééééé !!! Inventons des termes ! Y’avait aussi « Prizdetête-Fantasy » ou « Mépourkouassontilssicomplikés-Fanatsy ». Cela conviendrait aussi très bien.
    Nous vous laissons donc méditer jusqu’à la prochaine fois. Le jour 7. Car c’est bien connu, le 7ème jour est toujours un peu spécial. ^^ Le jour 7 sera donc celui où ces maudites initiales L.D.T dévoileront leur sens. Les paris sont ouverts !
Et en attendant, un nouveau crayonné de sieur Nalex. Il doit avoir une forme de sixième sens pour transcrire d’un seul coup par des traits les personnages tels que les mots tentent de les décrire.
*gros soupir*

PERSOLDTWEB.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Magali et Alexandre - dans Avancements du projet LDT
commenter cet article

commentaires

Bool 04/11/2007 15:27

Mmmm ça me plait que vous ne fassiez pas entrer LDT dans une case, pourquoi toujours catégorier les choses ? Mais en même temps, ça me plait bien aussi que ça se rapproche plus de la dard fantasy... parce que le dark, moi, j'aime bien !!!

Vivement le 7ème jour :-) La Danse des Tondus ? Le Diable Tournoyant ? Lézard Des Tartares ?

Bisous,
Vaninou

Dahud 04/11/2007 15:17

Le donjon des tordus?